La posture de l’arbre et ses variantes

posture de l'arbreLa posture de l’arbre est une posture d’équilibre très connue du yoga. Elle implique la concentration mais aussi la détente.

En natha yoga, on aime tenir les postures dans la durée. Et vous pourrez constater qu’il est bien difficile de tenir l’arbre si on est tendu de partout. Au bout de quelques dizaines de secondes ou quelques minutes, vous commencez à sentir les tensions voire les crampes dans le pied ou la jambe de soutien. Aie aie aie ! Ou alors l’équilibre lâche et vous vous cassez la pipe.

Dans cette posture donc, pas le choix … Corps, souffle et mental doivent s’apaiser.

 

Séance de yoga pour une rentrée zen !

athletic-girl-1388572_1920C’est la rentrée !! Bon, d’accord, ce n’est vraiment pas un scoop. Tout et tout le monde nous le rappelle : les horaires, les embouteillages, le matériel scolaire, les magasins et les pubs, les jours qui raccourcissent déjà, sans compter votre prof de yoga qui vous rappelle qu’il est temps de réserver votre inscription LOL 🙂 !

En allant conduire mes enfants à l’école ce premier septembre, j’ai entendu à la radio que le jour de la rentrée des classes est un jour de stress voire d’angoisses (Evidemment, on est d’accord qu’il faut toujours qu’ils en rajoutent). Néanmoins, c’était effectivement l’effervescence et la bousculade.

Prenons donc le temps de nous arrêter un peu et  de nous recentrer, le temps d’une petite séance de yoga.

Hamsa sadhana : Une méditation pour se dépouiller du superflu

méditationC’est avec beaucoup de joie que j’ai écrit un article pour le blog « Dharmalyon » de Samantha.

Les articles de Samantha sont toujours très authentiques et inspirants. Et je suis honorée d’être son invitée.

Dans cet article, vous découvrirez une des toutes grandes méditations du natha yoga: la « Hamsa sadhana » avec « neti neti ».

Derrière ces mots un peu farfelus, vous découvrirez une pratique méditative, à la fois agréable, relaxante mais pouvant également se montrer profonde et intense.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir et de très belles découvertes !

 

Pour lire l’article, c’est par ici : « Hamsa sadhana, neti neti »

 

 

Le yoga des yeux

yoga des yeux

Il est relativement facile de comprendre que faire des postures, des étirements, de la respiration, de la relaxation et même de la méditation… puissent avoir un impact positif sur le corps et la vitalité. Mais franchement, en tout sincérité, est-ce que ça vous viendrait à l’esprit de vous questionner sur vos yeux et sur l’impact qu’ils peuvent avoir sur votre bien-être ? C’est pourtant ce que nos amis yogis ont fait il y a déjà plusieurs siècles et ils y ont découvert un intérêt insoupçonné, que nous sommes aujourd’hui en train de redécouvrir.

Séance de yoga pour stimuler le système immunitaire

yoga pour le système immunitaireVoici une séance de yoga pour stimuler le système immunitaire. Attention ça va chauffer 🙂 !

Avant de commencer le premier exercice, prenez quelques instants (couché ou en assise ou dans la posture debout) pour vous détendre et prendre conscience de votre respiration. Observer le passage de l’air dans le nez.

 

Dans tous les exercices proposés, faites Mula Bhanda et respirez en ujjayi.

C’est parti !

Kapalabathi : en finir avec le rhume

rhumeKapalabathi signifie littéralement “La lumière dans le crâne”. Voilà un nom riche de promesses … Et vous verrez que, si vous vous donnez la chance d’essayer et de vous y entraîner, cette technique va effectivement vous délivrer tout un tas de bienfaits.

On traduit aussi kapalabathi par le “nettoyage du crâne”. Quand les yogis parlent de “nettoyage”, cela sous-entend en fait surtout un nettoyage des énergies et un nettoyage du mental. Ici plus particulièrement, il s’agit avant tout de “nettoyer” les pensées, les jugements, … et de calmer le discours intérieur, l’agitation mentale.

Et pourtant, l’expérience montre aussi des effets physiologiques très puissants. Surtout évidemment pour toute la sphère ORL : soulagement/disparition du rhume ou de sinusites chroniques, soulagement des nez constamment bouchés, et même soulagement/disparition d’acouphènes, etc …

Pourquoi Mula Bhanda est toujours d’actualité

mula bhandaLe titre de cet article m’est venu suite à la lecture d’un article sur un important site de yoga anglophone.  Les auteurs posaient la question de savoir si Mula Bhanda était une technique toujours adaptée aux “yogis” contemporains.

Pratiquant un yoga de “type” tantrique, Mula bhanda, comme tous les bhandas et mudras, est une technique fondamentale dans ma pratique.  Est-ce que cette technique est inadaptée pour d’autres yogas ? Je ne sais pas, je ne les connais pas assez pour le savoir.

Mula bhanda est parfois vu aujourd’hui comme une technique mystérieuse ou d’un temps révolu. Certains vont même jusqu’à dire qu’elle peut être néfaste. Ce n’est pas du tout mon expérience. C’est une technique qui m’a au contraire apporté beaucoup.

3 postures de yoga pour se détendre en profondeur

frog-914523_1920“Apprendre” à se détendre …  Et oui, bien sûr. Se détendre, c’est comme tout : soit on a des prédispositions naturelles et ça nous paraît juste évident, soit c’est quelque chose qui nous est étranger et, dans ce cas, ça s’apprend. Si vous vous considérez comme une véritable pile électrique, si vous ne savez pas tenir 2 secondes en place, si l’idée même de vous allonger, de vous poser, parait une perte de temps totale voire même paraît être une montagne à gravir, si vous vous considérez comme un cas désespéré de la relaxation ou de la méditation, je peux vous assurer que pourtant “Se détendre, ça s’apprend”.

Les objectifs d’une pratique de yoga

objectifs pratique de yogaLe yoga, comme la méditation, sont de plus en plus connus et de plus en plus “en vogue” aujourd’hui. Personnellement, j’ai commencé une pratique de yoga régulière il y a à peu près 12 ans. Ce qui m’y a amené sont les raisons “classiques” qui amènent beaucoup de personnes à s’y essayer : des problèmes de santé et des “bobos” (mal de dos, mauvaise digestion,…) et évidemment … mon incapacité à gérer mon stress et une forme d’”hypersensibilité” aux émotions. Quand j’ai commencé, je voyais le yoga comme une sorte de gymnastique, des étirements qui font du bien … J’avais entendu dire que “c’était bon pour la santé” et que “ça me ferait du bien”. Et effectivement, j’ai très rapidement senti les bienfaits physiques du yoga. Cependant, j’étais loin d’imaginer la vastitude du chemin que je venais d’emprunter, tant sur la quantité des bienfaits que sur les découvertes que j’y ai fait.