Comprendre le tantrisme des natha en 6 points

Comprendre le tantrisme des natha en 6 pointsLe tantrisme est quelque chose de bien difficile à définir en quelques phrases.

Une des raisons qui le rende aussi subtile à cerner est qu’il a été repris par beaucoup d’autres courants avec lesquels il s’est mixé.

Il a aussi parfois et malheureusement été mis à toutes les sauces voire déraciné de son origine et complètement déformé.

Si bien qu’il est plutôt difficile aujourd’hui de savoir exactement en quoi il consiste.

A quoi ça sert de savoir tout ce qui va suivre dans cet article ? Pourquoi je vous parle de tout ce charabia ?

Tout d’abord parce que c’est dans les textes tantriques que se trouve l’origine, le berceau du yoga. Ensuite, et bien parce que derrière les symboles, les divinités, les métaphores, … se cache un univers qui a complètement changé le mien.

Rassurez-vous, je ne suis pas devenue mystique, ni shivaïte. Mais, lentement et sûrement, jonglant entre persévérance et petits bonheurs, au rythme d’incompréhensions et de découvertes, la philosophie de vie du tantrisme m’a apporté un regard différent sur moi et sur le monde.

Il m’aide progressivement à faire tomber les barrières, à me libérer de mon insatisfaction constante et de ma perpétuelle recherche de perfection.

Il m’aide à mieux m’accepter comme je suis, à avoir moins peur des autres et à mieux profiter de la vie et des joies du moment présent.

Vieilles de plusieurs milliers d’années, les révélations du tantrisme sont universelles, traversant les modes et les âges, et étaient même précurseurs de certaines choses que nous redécouvrons récemment. La sagesse de leurs maîtres manque cruellement au monde fou dans lequel nous évoluons aujourd’hui.

Je ne suis vraiment pas une experte du tantrisme. Si vous voulez l’avis d’experts sur le sujet, lisez Alain Daniélou, Pierre Feuga, Lilian Silburn, etc …

Dans cet article, je vous donne ma très humble et très résumée compréhension de la chose, ce que j’ai retenu des enseignements de C. Thikomiroff pendant ma formation de professeur de yoga.

Juste de quoi comprendre un peu mieux ce qui se passe dans un cours de yoga.

En effet, si vous débarquez pour la première fois à un de mes cours, vous pourriez vous demander pourquoi je vous fais faire plein de trucs bizarres : visualiser des canaux dans votre dos, visualiser le soleil ou la lune, dire des sons étranges, loucher … ou encore visualiser l’expansion de votre énergie …

Elle a fumé ou quoi, la prof ? Non non, elle pratique un yoga tantrique.

 

J’ai lu « StrengthsFinder 2.0 » de Tom Rath : à la découverte de nos talents cachés !

StrengthsFinder 2.0J’ai lu le livre “StrengthsFinder 2.0” de Tom Rath. Je voulais vous partager cette lecture car je trouve que certaines des idées exposées sont très intéressantes.

Tom Rath présente dans ce livre le travail de Donald O. Clifton, considéré aux USA comme le père d’une nouvelle forme de psychologie basée sur les forces et talents des individus (plutôt que sur leurs problèmes et leurs faiblesses).

Le premier constat est que, dans nos sociétés, les gens se focalisent sur leurs faiblesses et dépensent énormément de temps et d’énergie pour corriger ces faiblesses.

Il y a même une forme d’éloge de l’effort et du dur combat mené pour atteindre à tout prix l’objectif fixé.

 

Or, pour Clifton, fixer son attention sur la correction de ses faiblesses est une erreur.

Connaître ses talents innés et y investir temps et énergie pour les transformer en véritables “forces” nous apporterait beaucoup plus d’épanouissement personnel tout en favorisant la création d’une société optimale.

Vivre sa vie « les mains dans les poches »

recite-19sxvk5Aujourd’hui, je voulais vous partager un enseignement que j’ai reçu lors d’un cours de … jardinage en permaculture. « Quel rapport avec le yoga ? » me direz-vous.

Et bien, en fait, c’est un enseignement sur l’importance de l’observation. La position de l’ ”observateur” est une position dont on parle souvent en yoga. Lorsqu’on fait des concentrations, des méditations, il est souvent demandé d’observer … sa respiration, ses sensations, les perturbations qui viennent troubler la concentration, etc … De manière caricaturale, on peut dire que la méditation consiste le plus souvent à observer et attendre … Ou ça se passe ou ça ne se passe pas…

Le yoga enseigne aussi que la souffrance vient du fait qu’on s’attache aux choses et/ou aux personnes et qu’on s’identifie aux évènements de notre vie. La vie est donc plus confortable lorsqu’on prend du recul par rapport à une situation extérieure et lorsqu’on peut aborder cette situation en état d’observateur plutôt que de se mettre au centre de la situation.

Non seulement ce concept de l’ “observateur” peut paraître parfois très abstrait. Mais en plus, au quotidien, c’est facile à dire … et souvent beaucoup moins facile à faire…

Les gunas, les 3 forces de la nature qui oeuvrent en nous

les gunasC’est le printemps. C’est une période que j’adore.

Avec les premiers bourgeons, les premières fleurs, les semis, … je suis en admiration devant tout ce qui pousse et je me sens fortement reliée à la nature.

Ca m’a donné l’envie de faire un article sur les trois grandes forces naturelles qui régissent la création et notre bel univers : les gunas.

L’interaction de ces trois forces est à l’origine de l’aspect changeant de toutes les choses de la nature.

Evidemment, si ces trois forces gèrent la nature, cela signifie qu’elles sont en nous aussi.

Lorsqu’elles sont bien équilibrées, nous sommes épanouis et en bonne santé. Si ces forces sont déséquilibrées, nous somme sujets à des perturbations physiques, émotionnelles et/ou mentales.

 

3 manières d’aborder sa séance de yoga

séance de yoga

Assouplir, étirer, renforcer, suer, chauffer, se concentrer … mais aussi écouter, se détendre, prendre soin, savourer, aimer et se faire du bien. Certaines de ces actions peuvent parfois paraître antagonistes plutôt que complémentaires. Peut-on « renforcer, suer » et « savourer » en même temps ? Se concentrer et se détendre ? …

Voici 3 manières complémentaires d’aborder une séance de yoga afin d’en tirer au maximum tous les bienfaits.

Comment retrouver l’esprit du débutant en yoga : 8 astuces pour pratiquer chaque posture comme si c’était la première fois

débutant en yogaAujourd’hui, c’est Clémentine du blog « 3heures48minutes » qui nous rend visite. Elle nous livre ses astuces pour garder une âme de débutant en yoga.

Très bientôt, vous pourrez également me retrouver sur « 3heures48minutes » pour un article où je vous présenterai quelques postures de yoga version natha. En attendant, je vous laisse en compagnie de la plume légère et poétique de Clémentine.

Vous reconnaissez-vous dans l’une des propositions suivantes?

Le pouvoir de la respiration

la respiration

« Avoir le souffle coupé »

 « Il ment comme il respire »

« Rendre son dernier souffle »

« Laisse-moi. J’ai besoin d’air »

« Retenir son souffle »

« Reprendre son souffle »

« Respirer la joie de vivre »

« Laissez-moi respirer une minute »

« Ce produit ne respire pas la fraîcheur »

« Le suspens nous tient en haleine »

 

Le bon sens populaire et les expressions laissent toujours transparaître, à travers leurs images et leurs métaphores, ce qui est contenu dans l’inconscient collectif. La liste des expressions sur le souffle et la respiration est infiniment longue, à l’image de l’importance de ce fil conducteur de notre vie.

Un début 2016 sous le signe de la gratitude

gratitudeC’est sous le signe de la  gratitude que je place l’année 2016.

Je me suis surprise à observer tout le chemin parcouru depuis la naissance du blog : ses hauts et ses bas, ses moments d’excitation et ses moments de doutes, etc …

Et aujourd’hui, je constate que vous êtes plusieurs milliers à le visiter tous les mois. Wow, ça m’a fait tout drôle !

Mon tempérament perfectionniste voit toujours rapidement toutes les choses à améliorer mais est parfois plus lent à faire le constat de l’avancement 🙂

Donc voilà, je voulais dire merci !

Le yoga pour changer de vie : découvrez l’interview menée par Claudia

changer de vie“Le yoga, ça change la vie”.

Je sais que certaines personnes peuvent trouver cette expression pompeuse ou marketing. Et pourtant, je le pense sincèrement. Ca fait même partie de mes “expressions de prof”. Et je l’assume totalement.

 

Par exemple :

  • “Tu vas voir, fais cet exercice chez toi pendant quelques semaines, ça change la vie” …. ou
  • “Bien respirer, ça change la vie” … ou
  • “Se mettre la tête en bas, les pieds en l’air, ça change la vie”

Je vous invite à découvrir un très bel article que vous trouverez sur le blog “Yogapassion” de Claudia. Claudia a eu une idée très inspirante en demandant à des pratiquants du yoga d’apporter leur témoignage sur le thème “Le yoga pour changer de vie”.