Le mala, objet sacré et bijou spirituel

mala6Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un des objets spirituels les plus utilisés dans la pratique du yoga : le MALA.

Qu’est-ce qu’un mala ? A quoi ça sert ? Comment l’utiliser ?

Pour cela, je voulais absolument laisser la plume à Samuel, de « O larmes divines ». Quand j’ai découvert les créations de Samuel, je suis tout de suite devenue fan ! Et je suis donc très heureuse qu’il ait accepté mon invitation.

 

 

 

Comprendre le tantrisme des natha en 6 points

4779303699_79638890c2_oLe tantrisme est quelque chose de bien difficile à définir en quelques phrases. Une des raisons qui le rende aussi subtile à cerner est qu’il a été repris par beaucoup d’autres courants avec lesquels il s’est mixé. Il a aussi parfois et malheureusement été mis à toutes les sauces voire déraciné de son origine et complètement déformé. Si bien qu’il est plutôt difficile aujourd’hui de savoir exactement en quoi il consiste.

A quoi ça sert de savoir tout ce qui va suivre dans cet article ? Pourquoi je vous parle de tout ce charabia ? Tout d’abord parce que c’est dans les textes tantriques que se trouve l’origine, le berceau du yoga. Ensuite, et bien parce que derrière les symboles, les divinités, les métaphores, … se cache un univers qui a complètement changé le mien. Rassurez-vous, je ne suis pas devenue mystique, ni shivaïte. Mais, lentement et sûrement, jonglant entre persévérance et petits bonheurs, au rythme d’incompréhensions et de découvertes, la philosophie de vie du tantrisme m’a apporté un regard différent sur moi et sur le monde. Il m’aide progressivement à faire tomber les barrières, à me libérer de mon insatisfaction constante et de ma perpétuelle recherche de perfection. Il m’aide à mieux m’accepter comme je suis, à avoir moins peur des autres et à mieux profiter de la vie et des joies du moment présent.

Vieilles de plusieurs milliers d’années, les révélations du tantrisme sont universelles, traversant les modes et les âges, et étaient même précurseurs de certaines choses que nous redécouvrons récemment. La sagesse de leurs maîtres manque cruellement au monde fou dans lequel nous évoluons aujourd’hui.

Je ne suis vraiment pas une experte du tantrisme. Si vous voulez l’avis d’experts sur le sujet, lisez Alain Daniélou, Pierre Feuga, Lilian Sulburn, etc …

Dans cet article, je vous donne ma très humble et très résumée compréhension de la chose, ce que j’ai retenu des enseignements de C. Thikomiroff pendant ma formation de prof. Juste de quoi comprendre un peu mieux ce qui se passe dans un cours de yoga. En effet, si vous débarquez pour la première fois à un de mes cours, vous pourriez vous demander pourquoi je vous fais faire plein de trucs bizarres : visualiser des canaux dans votre dos, visualiser le soleil ou la lune, dire des sons étranges, loucher … ou encore visualiser l’expansion de votre énergie … Elle a fumé ou quoi, la prof ? Non non, elle pratique un yoga tantrique.

 

Je réponds à vos questions : Comment énergiser les chakras ?

chakras

Voici le premier article de la série “Je réponds à vos questions”. Un tout grand merci à Georges d’avoir participé. Voici la question qu’il m’a posée :

Comment réorienter l’énergie libérée durant une posture de yoga vers un chakra et ainsi le charger ?  C’est une technique développée dans le qi gong”

J’ai trouvé cette question très intéressante. Car, s’il y a sûrement des points communs entre le yoga et certains arts martiaux, la façon de faire proposée en yoga est différente.

Mais avant de pouvoir répondre à la question, je crois qu’il faut installer quelques petits préambules…

Hamsa sadhana : Une méditation pour se dépouiller du superflu

méditationC’est avec beaucoup de joie que j’ai écrit un article pour le blog « Dharmalyon » de Samantha.

Les articles de Samantha sont toujours très authentiques et inspirants. Et je suis honorée d’être son invitée.

Dans cet article, vous découvrirez une des toutes grandes méditations du natha yoga: la « Hamsa sadhana » avec « neti neti ».

Derrière ces mots un peu farfelus, vous découvrirez une pratique méditative, à la fois agréable, relaxante mais pouvant également se montrer profonde et intense.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir et de très belles découvertes !

 

Pour lire l’article, c’est par ici : « Hamsa sadhana, neti neti »

 

 

8 signes que vous activez votre énergie grâce au yoga

activer l'énergieLe yoga est une discipline qui concerne autant le corps que l’énergie et le mental. Parfois, quand j’utilise le mot « énergie » dans mes cours, cela semble pour certaines personnes, être une notion obscure. Je crois tout simplement que c’est parce que nous n’avons pas été éduqués à ce vocabulaire ni à être attentifs aux manifestations énergétiques perceptibles dans le corps. En voici donc quelques-unes qui sont au bout du compte plutôt aisées à expérimenter, histoire de démystifier un peu tout ça …

Comme un poisson dans l’eau

school-of-fish-756460_1920Matsyasana, la posture du poisson est une posture majeure du natha yoga. Et pourtant, il m’a fallu du temps pour commencer à l’apprécier. Au début, je ne ressentais pas grand-chose hormis l’inconfort de la flexion arrière et la difficulté de l’ouverture des hanches. Je ne comprenais pas comment on pouvait trouver cette posture relaxante (du moins dans sa version sans support sous le dos). Et pourtant, avec un peu plus de concentration, beaucoup moins d’attentes et un travail sur la respiration, certaines tensions se sont déliées.

Et les jours où la vie me donne l’impression d’être en lutte, la posture du poisson me redonne calme et apaisement. Elle est pour moi tellement exigeante sur le plan respiratoire que je n’ai pas d’autre choix que de me centrer et de « lâcher ».

Vivre sa vie « les mains dans les poches »

recite-19sxvk5Aujourd’hui, je voulais vous partager un enseignement que j’ai reçu lors d’un cours de … jardinage en permaculture. « Quel rapport avec le yoga ? » me direz-vous.

Et bien, en fait, c’est un enseignement sur l’importance de l’observation. La position de l’ ”observateur” est une position dont on parle souvent en yoga. Lorsqu’on fait des concentrations, des méditations, il est souvent demandé d’observer … sa respiration, ses sensations, les perturbations qui viennent troubler la concentration, etc … De manière caricaturale, on peut dire que la méditation consiste le plus souvent à observer et attendre … Ou ça se passe ou ça ne se passe pas…

Le yoga enseigne aussi que la souffrance vient du fait qu’on s’attache aux choses et/ou aux personnes et qu’on s’identifie aux évènements de notre vie. La vie est donc plus confortable lorsqu’on prend du recul par rapport à une situation extérieure et lorsqu’on peut aborder cette situation en état d’observateur plutôt que de se mettre au centre de la situation.

Non seulement ce concept de l’ “observateur” peut paraître parfois très abstrait. Mais en plus, au quotidien, c’est facile à dire … et souvent beaucoup moins facile à faire…

Les gunas, les 3 forces de la nature qui oeuvrent en nous

gunasC’est le printemps. C’est une période que j’adore. Avec les premiers bourgeons, les premières fleurs, les semis, … je suis en admiration devant tout ce qui pousse et je me sens fortement reliée à la nature. Ca m’a donné l’envie de faire un article sur les trois grandes forces naturelles qui régissent la création et notre bel univers : les gunas. L’interaction de ces trois forces est à l’origine de l’aspect changeant de toutes les choses de la nature. Evidemment, si ces trois forces gèrent la nature, cela signifie qu’elles sont en nous aussi. Lorsqu’elles sont bien équilibrées, nous sommes épanouis et en bonne santé. Si ces forces sont déséquilibrées, nous somme sujets à des perturbations physiques, émotionnelles et/ou mentales.

3 manières d’aborder sa séance de yoga

séance de yoga

Assouplir, étirer, renforcer, suer, chauffer, se concentrer … mais aussi écouter, se détendre, prendre soin, savourer, aimer et se faire du bien. Certaines de ces actions peuvent parfois paraître antagonistes plutôt que complémentaires. Peut-on « renforcer, suer » et « savourer » en même temps ? Se concentrer et se détendre ? …

Voici 3 angles complémentaires sous lesquels aborder une séance de yoga afin d’en tirer au maximum tous les bienfaits.