2 postures de yoga pour ouvrir le chakra du coeur

ouvrir le chakra du coeurS’il est le siège de l’amour inconditionnel et de l’intuition, le chakra du coeur, anahata chakra, dans son autre facette, est aussi le siège de la personnalité égotique et de l’attachement.

Si c’est là que réside notre capacité au bonheur et à la béatitude, c’est aussi là que se trouvent nos doutes, nos angoisses, notre réactivité, nos convoitises, …

Ce n’est donc pas étonnant de trouver nombre de postures majeures du yoga pour dénouer ce centre d’énergie. En voici deux parmi d’autres …

Se connecter à l’univers et au divin : le nombre 108 en yoga

108 est un nombre très souvent présent dans le yoga. C’est un nombre sacré. Par exemple :

– le mala est un  “collier” de méditation composé de 108 graines

– en yoga nidra, c’est en décomptant ses souffles à partir de la 108ème respiration vers le zéro qu’on entre en état profond de relaxation

– Enchaîner 108 salutations au soleil

etc ….

On me demande parfois : “Pourquoi 108 ?”

Très bonne question, à laquelle j’avais déjà entendu de nombreuses réponses que je pouvais répéter allègrement à mes élèves, mais sans vraiment comprendre moi-même le véritable enjeu caché derrière ce nombre mystique… Jusqu’à la semaine dernière …

Pourquoi retrouve-t-on les dieux de l’hindouisme dans le yoga?

Les dieux dans le yoga“On dit que le yoga est a-religieux. Pourquoi les dieux hindouistes y sont-ils alors si souvent évoqués ? Voici une question que j’entends assez couramment.

“Faut-il être religieux pour faire du yoga ? Et si je ne suis pas croyant, est-ce que c’est un problème ?”

Que vous soyez monothéiste (chrétien, musulman,…), polythéiste, bouddhiste, athée, peu importe … La pratique du yoga ne relève d’aucune religion, y compris l’hindouisme.

Mais alors, que signifient toutes ces divinités ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble dans cet article.

 

Découvrez la méditation de pleine conscience avec Marie

Méditation de pleine conscience« Si l’on enseignait la méditation à tous les enfants dans le monde à partir de 8 ans, on éliminerait la violence en une génération » Tenzin Gyatso. XIVème Dalaï Lama, prix Nobel de la paix.

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir Marie Lesire sur le blog. Marie est instructrice de Méditation de Pleine Conscience. Mais ce qui me touche particulièrement dans sa démarche et qui m’a donné particulièrement envie de lui donner la parole, c’est qu’elle a choisi de mettre ses compétences au service des enfants.

Je vous laisse donc en très bonne compagnie …

Comprendre le tantrisme des natha en 6 points

4779303699_79638890c2_oLe tantrisme est quelque chose de bien difficile à définir en quelques phrases. Une des raisons qui le rende aussi subtile à cerner est qu’il a été repris par beaucoup d’autres courants avec lesquels il s’est mixé. Il a aussi parfois et malheureusement été mis à toutes les sauces voire déraciné de son origine et complètement déformé. Si bien qu’il est plutôt difficile aujourd’hui de savoir exactement en quoi il consiste.

A quoi ça sert de savoir tout ce qui va suivre dans cet article ? Pourquoi je vous parle de tout ce charabia ? Tout d’abord parce que c’est dans les textes tantriques que se trouve l’origine, le berceau du yoga. Ensuite, et bien parce que derrière les symboles, les divinités, les métaphores, … se cache un univers qui a complètement changé le mien. Rassurez-vous, je ne suis pas devenue mystique, ni shivaïte. Mais, lentement et sûrement, jonglant entre persévérance et petits bonheurs, au rythme d’incompréhensions et de découvertes, la philosophie de vie du tantrisme m’a apporté un regard différent sur moi et sur le monde. Il m’aide progressivement à faire tomber les barrières, à me libérer de mon insatisfaction constante et de ma perpétuelle recherche de perfection. Il m’aide à mieux m’accepter comme je suis, à avoir moins peur des autres et à mieux profiter de la vie et des joies du moment présent.

Vieilles de plusieurs milliers d’années, les révélations du tantrisme sont universelles, traversant les modes et les âges, et étaient même précurseurs de certaines choses que nous redécouvrons récemment. La sagesse de leurs maîtres manque cruellement au monde fou dans lequel nous évoluons aujourd’hui.

Je ne suis vraiment pas une experte du tantrisme. Si vous voulez l’avis d’experts sur le sujet, lisez Alain Daniélou, Pierre Feuga, Lilian Sulburn, etc …

Dans cet article, je vous donne ma très humble et très résumée compréhension de la chose, ce que j’ai retenu des enseignements de C. Thikomiroff pendant ma formation de prof. Juste de quoi comprendre un peu mieux ce qui se passe dans un cours de yoga. En effet, si vous débarquez pour la première fois à un de mes cours, vous pourriez vous demander pourquoi je vous fais faire plein de trucs bizarres : visualiser des canaux dans votre dos, visualiser le soleil ou la lune, dire des sons étranges, loucher … ou encore visualiser l’expansion de votre énergie … Elle a fumé ou quoi, la prof ? Non non, elle pratique un yoga tantrique.

 

Découvrez vos talents cachés …

strengths finder 2.0J’ai lu le livre “Strengths Finder 2.0” de Tom Rath. Je voulais vous partager cette lecture car je trouve que certaines des idées exposées sont très intéressantes.

Tom Rath présente dans ce livre le travail de Donald O. Clifton, considéré aux USA comme le père d’une nouvelle forme de psychologie basée sur les forces et talents des individus (plutôt que sur leurs problèmes et leurs faiblesses).

Le premier constat est que, dans nos sociétés, les gens se focalisent sur leurs faiblesses et dépensent énormément de temps et d’énergie pour corriger ces faiblesses. Il y a même une forme d’éloge de l’effort et du dur combat mené pour atteindre à tout prix l’objectif fixé. Or, fixer son attention sur la correction de ses faiblesses est une erreur. Connaître nos talents innés et y investir notre temps et notre énergie pour les transformer en véritables “forces” nous apporterait beaucoup plus d’épanouissement personnel tout en favorisant la création d’une société optimale.

Vivre sa vie « les mains dans les poches »

recite-19sxvk5Aujourd’hui, je voulais vous partager un enseignement que j’ai reçu lors d’un cours de … jardinage en permaculture. « Quel rapport avec le yoga ? » me direz-vous.

Et bien, en fait, c’est un enseignement sur l’importance de l’observation. La position de l’ ”observateur” est une position dont on parle souvent en yoga. Lorsqu’on fait des concentrations, des méditations, il est souvent demandé d’observer … sa respiration, ses sensations, les perturbations qui viennent troubler la concentration, etc … De manière caricaturale, on peut dire que la méditation consiste le plus souvent à observer et attendre … Ou ça se passe ou ça ne se passe pas…

Le yoga enseigne aussi que la souffrance vient du fait qu’on s’attache aux choses et/ou aux personnes et qu’on s’identifie aux évènements de notre vie. La vie est donc plus confortable lorsqu’on prend du recul par rapport à une situation extérieure et lorsqu’on peut aborder cette situation en état d’observateur plutôt que de se mettre au centre de la situation.

Non seulement ce concept de l’ “observateur” peut paraître parfois très abstrait. Mais en plus, au quotidien, c’est facile à dire … et souvent beaucoup moins facile à faire…

Le yoga des yeux

yoga des yeux

Il est relativement facile de comprendre que faire des postures, des étirements, de la respiration, de la relaxation et même de la méditation… puissent avoir un impact positif sur le corps et la vitalité. Mais franchement, en tout sincérité, est-ce que ça vous viendrait à l’esprit de vous questionner sur vos yeux et sur l’impact qu’ils peuvent avoir sur votre bien-être ? C’est pourtant ce que nos amis yogis ont fait il y a déjà plusieurs siècles et ils y ont découvert un intérêt insoupçonné, que nous sommes aujourd’hui en train de redécouvrir.

Les 4 types d’alimentation selon Masanobu Fukuoka

7479887962_416ac8782f_oAyant entrepris un jardin potager familial en permaculture depuis plus ou moins un an, je lis pas mal de choses sur les méthodes de culture naturelles.

Le plus beau livre que j’aie pu lire sur le sujet est “La révolution d’un seul brin de paille” de Masanobu Fukuoka. Ce livre est bien plus qu’un livre sur l’agriculture.

Convaincu que nous ne pouvons isoler un aspect de la vie d’un autre, M. Fukuoka nous enseigne comment la santé tant physique que spirituelle de l’homme et la santé de la terre commence par la façon dont nous cultivons nos légumes et nos céréales. Il ne s’agit pas de simples considérations sur l’importance de manger “bio” et nous sommes loin des “bons conseils” du genre “éviter les sucres et la graisse”.

M Fukuoka nous montre un chemin de re-découverte de notre véritable lien à la nature et un art de vivre en harmonie totale avec elle. Un chemin où la spiritualité et la conscience de l’unité prend racine très concrètement dans notre assiette.