Nadi Shodhana : Equilibrez votre respiration et vos énergies

Nadi shodhana : énergie lunairenadi shodhana : énergie solaire

Dans cet article, je vous invite à découvrir un très grand pranayama  : Nadi Shodhana.

On le traduit par « le souffle de la purification des nadis ».

Ce souffle apporte équilibre, stabilité mentale, sérénité, santé et bonne humeur.

Tout d’abord …

 

Les nadis, qu’est-ce que c’est que ça ?

 

Le système énergétique tel qu’il est vu par les yogis est composé de centres d’énergie et de canaux :

Les centres d’énergie sont appelés “chakras” et sont représentés comme des roues avec des rayons ou des pétales.

Les canaux énergétiques sont appelés “nadis”. Les nadis sont comme des tubes dans lesquels circulent l’énergie.

Chakras et nadis font partie du corps énergétique et n’ont aucune correspondance avec notre structure physique. Pas la peine d’essayer de faire coller un chakra ou un nadi avec une partie de notre anatomie.

Les nadis sont au nombre de 72000 à plusieurs centaines de milliers selon les écoles. Mais il existe trois nadis principaux sur lesquels on agit quand on pratique du yoga.

Le caducée d’Hermès est une représentation symbolique de ce système énergétique.

nadi shodhana : système énergétique du yoga

Sushumna est le canal central :

– Il se situe au niveau de la colonne vertébrale, en ligne droite

– s’étend depuis le muladhara chakra (chakra de la base)  jusqu’à ajna chakra (front) et finit sa course 15cm au-dessus de la fontanelle.

– c’est un tube creux sur lequel s’échelonnent les chakras principaux de l’individu.

Le tantrisme enseigne que, lorsque le yogi, par sa pratique assidue, éveille Kundalini (énergie vitale logée dans le muladhara chakra), celle-ci parcourt toute la sushumna en transperçant les chakras jusqu’à atteindre la sahasrara, centre aux milles pétales. Là, elle s’unit à la conscience et le yogi atteint l’état d’éveil.

 

Ida est le canal de gauche :

– serpentin entourant les chakras sans les transpercer.

– Il monte depuis le Muladhara chakra jusque ajna chakra (front).

– Il représente les énergies lunaires : l’intériorité, la féminité.

– Il correspond à notre narine gauche, au souffle de gauche.

 

Pingala est le canal de droite:

– serpentin entourant les chakras sans les transpercer.

– Il monte du Muladhara chakra jusque ajna chakra.

– Il représente les énergies solaires : l’extériorité, l’action, la masculinité.

– Il correspond à notre narine droite, au souffle de droite.

 

Nadi Shodhana : le nettoyage des nadis

 

La principale technique d’équilibrage des souffles de gauche et de droite est Nadi Shodhana : la respiration alternée.

Elle consiste à respirer alternativement par la narine gauche et la narine droite.

L’ équilibrage gauche-droite est tellement important que Nadi Shodhana est une pratique qui accompagne le yogi depuis ses débuts jusqu’à son niveau le plus « avancé ».

Comment pratiquer ?

Nadi shodhana : la respiration alternée

Comme souvent, je vous donne toutes les indications : gestes ,visualisations, mantras, … Si vous avez des difficultés à tout mener de front au début, …. pas de panique … Ajoutez les différents éléments progressivement. On n’est pas pressé …  🙂

 

C’est un souffle lent qui va traditionnellement sur le rythme :

  • 1 temps d’inspiration, 2 temps d’expiration

Par exemple, j’inspire pendant 4 secondes et j’expire pendant 8 secondes

Ou

  •  1 temps d’inspiration, 1 à 4 temps de rétention les poumons pleins, 2 temps d’expiration

Par exemple, j’inspire 4 secondes, je retiens à plein 4, 8, 12, ou 16 secondes et j’expire pendant 8 secondes

 

La respiration alternée équilibre et harmonise le côté gauche et le côté droit, les énergies féminines et masculines. Elle apporte la stabilité et la santé. Elle diminue le discours mental et les pensées incessantes pour retrouver plus de calme intérieur

 

La position de la main :
nadi shodhana : la respiration alternée

Pouce et annulaire/auriculaire forment une « pince ».

L’index et le majeur se déposent sur le front.

 

 

 

 

 

 

 

Vous allez utiliser la main droite pour boucher les narines.

nadi shodhana : la respiration alternéeLe pouce de la main droite bouche la narine droite.

nadi shodhana : la respiration alternéeL’annulaire bouche la narine gauche.

Le cycle :

Installez-vous en lotus, posture parfaite ou tailleur.

Placez la main droite comme vu ci-dessus.

Respirez en Ujjayi.

Commencez en expirant complètement par les deux narines.

Voici un cycle complet :

  • Bouchez la narine droite avec le pouce. Inspirez par la narine gauche.
  • Bouchez les deux narines (bouchez la narine gauche avec l’annulaire). Faites la rétention.
  • Ouvrez uniquement la narine droite. Expirez.
  • Inspirez par la narine droite (la gauche est toujours bouchée)
  • Bouchez les deux narines. Faites la rétention.
  • Ouvrez uniquement la narine gauche. Expirez.

Puis recommencez le cycle en inspirant par la narine gauche.

 

Pour résumer simplement, vous pouvez le penser de deux façons :

  • Je change de côté à chaque fois que je dois expirer
  • Je change de côté après chaque rétention

Pour terminer la pratique, inspirez par la narine droite puis expirez par les deux narines.

NE VOUS GONFLEZ PAS A BLOC.

Le démarrage de l’inspiration et de l’expiration doit être doux. Si vous sentez que l’inspiration ou l’expiration démarre sur un à-coup ou démarre tellement rapidement que la totalité de l’air entre ou sort tout de suite, c’est que vous forcez.

 

Durée :

Au moins 5 minutes (jusque 25 minutes pour les plus motivés !)

Allongez et ralentissez votre respiration. Progressivement, vous allez augmenter le nombre de secondes.

Il vaut mieux compter peu et lentement que beaucoup et vite.

 

Visualisation :

Visualisez la lune à gauche et le soleil à droite.

Visualisez le souffle qui monte dans la colonne vertébrale de l’anus jusqu’au front à l’inspiration et qui descend à l’expiration :

  • Dans un « tube » un peu à gauche de votre colonne vertébrale quand vous respirez par la narine gauche (vous pouvez visualiser le « serpentin » Ida si vous connaissez)
  • Dans un « tube » un peu à droite de votre colonne vertébrale quand vous respirez par la narine droite (vous pouvez visualiser le « serpentin » Pingala » si vous connaissez)
Mudras et bandhas :
  • Maintenez Mula Bandha : la contraction du sphincter de l’anus
  • Fermez les yeux et convergez le regard (louchez) vers un point lumineux au milieu du front
  • Plaquez la langue contre le palais, la pointe de la langue sur les dents ou bien retournez la langue afin que la pointe de la langue touche le palais mou.
  • jnanamudra : joignez le pouce et l’index de la main gauche

Posez la main gauche sur le genou

Mantras :

Prononcez mentalement le son « yam » quand vous respirez par la narine gauche.

Prononcez mentalement le son « ram » quand vous respirez par la narine droite.

 

Bon ben … Y a plus qu’à …

Je vous souhaite une très belle pratique de yoga !

Laissez-moi vos impressions dans les commentaires. Je suis curieuse de vous lire …

13 Comments

  1. Cat

    Bonjour Eve Anne, j’ai déjà fait cette respiration et j’ai toujours des problèmes pour placer mes doigts sur le 3ème œil . Par contre, cette respiration m’est très bénéfique .
    As tu fait un article sur les mudras, j’adore mais cela est difficile pour moi de placer mes doigts ? Merci pour tes articles… Bonne journée .

    • Eve Anne

      Bonjour Cat,
      je n’ai pas encore fait d’article sur les mudras des mains.
      Il y en a un sur les drishti (équivalent des mudras pour les yeux)
      Peut-être que la « pince » que tu fais avec le pouce et l’annulaire n’est pas assez ronde. On voit parfois certaines personnes qui gardent l’annulaire et l’auriculaire très droits.
      Dans ce cas, impossible de toucher le front.
      Il faut aussi penser à boucher le narine avec l’extrémité du doigt, et pas la pulpe.

      Tu peux aussi replier index et majeur et « coincer » leur extrémité dans l’articulation entre la main et la première phalange.
      Tu sais quoi ? Je vais faire une petite vidéo pour expliquer tout ça 🙂

      A bientôt

  2. Cat

    Merci, je vais essayer ….! en me concentrant j’y arrive mais du coup la respiration est moins fluide donc ta solution en coinçant le doigt me convient… À bientôt. Bonne journée

  3. Hello Eve-Anne!
    Dis-donc, ça en fait des bhavanas! J’aime beaucoup NS que je pratique régulièrement. J’aime bien cette idée d’équilibre, de stabilité. C’est ce que je vais rechercher. Je n’ai pas encore essayé de pratiquer avec tous ces bhavanas d’un coup, mais pourquoi pas un jour! Je me contente essentiellement de jnanamudra, mula bandha pour les mudra. Pour le reste, j’aime bien l’idée de visualiser soleil & lune ainsi que le parcours dans les nadis. J’essaierai!

    • Eve Anne

      Salut Emilie.

      Oui ç’est beaucoup de choses d’un coup. Il faut y aller progressivement Et jongler avec discipline, patience et tolérance…

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :