Shitali : la respiration rafraichissante

Shitali, la respiration rafraîchissanteShitali, la “rafraîchissante”, est aussi appelée la respiration calmante, la respiration apaisante.

Vous verrez qu’elle porte bien son nom car, si beaucoup de techniques de pranayama (respiration) ont tendance à faire chauffer le corps, shitali apporte la sensation inverse. C’est par le froid et la fraîcheur que l’apaisement s’installe durant  cette pratique.

Prenez donc une assise confortable sur votre zafu ou votre couverture. C’est parti !

 

 

 

 

Shitali, les effets énergétiques

Shitali, les effets énergétiques

Sur le plan énergétique, shitali concerne les chakras (centres d’énergie) du pubis et du coeur.

Le centre du pubis est le centre de la passion amoureuse et de l’amour érotique. Le coeur est le centre de l’ego, de l’amour sentimental et de l’attachement. Ces deux centres d’énergie sont donc intimement liés : le désir sexuel et l’amour sentimental.

Beaucoup de personnes accumulent un peu partout dans le corps des tensions liées à ces énergies. J’oserais même presque dire : “Qui n’a jamais été pris en proie à des souffrances liées à la relation sexuelle et amoureuse, et au désir  … ?”

Shitali, en nettoyant les centres d’énergie du pubis et du coeur, est donc une pratique qui apporte beaucoup de relâchement et d’apaisement mental.

Elle a un impact fort sur l’énergie sexuelle, visant à libérer cette énergie de tous nos conditionnements personnels, moraux, éducatifs, …et de pouvoir utiliser notre énergie sexuelle comme une énergie de vie, qui pousse à la réalisation de l’individu.

 

Comment pratiquer shitali ?

Comment pratiquer shitali ?Pour pratiquer shitali, on va inspirer avec la langue en kakimudra, c’est-à-dire, la langue en tuyau.

Pour l’inspiration, sortez la langue et mettez-là en tuyau.

Imaginez que vous inspirez l’air depuis un point à l’extérieur de la bouche, et visualisez l’air qui descend dans la gorge, dans le ventre jusqu’au pubis.

Vous allez constater que votre respiration va faire un bruit particulier, dû au frottement de l’air dans le tuyau fait par la langue. Ecoutez ce son et imaginez que votre inspiration fait le son SHIT.

Vous allez amener ce son et la sensation de fraicheur depuis la langue jusque dans votre base (centre du pubis).

Ensuite, tenez les poumons pleins en restant centré sur la fraicheur et en ressentant et visualisant que cette fraicheur apaise et purifie votre centre d’énergie.

Rentrez ensuite la langue et expirez normalement par le nez. Visualisez que vous remontez votre souffle depuis le pubis et que vous le redéposez au niveau du point de départ.

 

Vous allez ici faire attention à utiliser uniquement la respiration abdominale. Comme on cherche à apaiser le coeur, on va éviter d’utiliser la respiration thoracique pour laisser toute la zone de la poitrine détendue et au repos.

 

Comment gérer le souffle dans shitali ?

Pour shitali, le temps le plus long est le temps de l’inspiration car c’est la sensation de fraicheur qui va libérer l’énergie

Si on devait donner un ordre de grandeur approximatif, l’inspiration peut durer la moitié du temps total du cycle de respiration.

La rétention à poumons pleins et l’expiration se divise l’autre moitié ( 2/3 pour la rétention à poumons pleins, 1/3 pour l’expiration).

Par exemple : 6 temps pour l’inspiration, 4 temps pour la rétention à poumons pleins, 2 temps pour l’expiration.

Ceci est à adapter selon vos possibilités et votre ressenti … Vous devez rester focaliser sur la sensation de froid. Dès que celle-ci disparait, il faut expirer pour inspirer à nouveau le frais.

Pour des effets en profondeur, cette technique doit se faire entre 10 et 15 minutes.

 

Et si je ne sais pas mettre la langue en tuyau ?

comment pratiquer sitkarin ?Si vous ne savez pas mettre la langue en tuyau, essayez-vous à “Sitkarin Pranayama”.

Sortez la pointe de la langue entre les dents.Tirez bien le coin des lèvres sur le côté.

Inspirez par la bouche avec la fraicheur et le son.

Tenez un peu les poumons pleins, en ressentant toujours la fraicheur.

Fermez la bouche et expirez par le nez.

Puis recommencez.

 

A vous de jouer maintenant !

Si vous aimez ce pranayama, laissez un commentaire !

 

 

3 Comments

  1. MARIE

    j’ai déjà essayé cette respiration, je ne ressent pas la fraîcheur, car je suis tendue des épaules pour me concentrer,

  2. Dalbera

    Merci pour cette technique de respiration, je ne la gardais pas 10 à 15 minutes, je vais donc essayer. Un fichier audio serait top pour s’entrainer 😉

  3. Fabiola

    Bonjour,
    Merci pour cette respiration rafraîchissante,
    moi qui suis de type pitta dosha chaud, j’ai besoin constamment de me rafraîchir le corps et les sens
    Et cette technique est très appropriée
    Merci beaucoup,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :