2 flexions arrière pour développer le feu intérieur

flexions arrièreLes énergies reliées à l’élément du feu sont des énergies qu’on aime cultiver dans le yoga. Beaucoup de techniques (comme par exemple la pince, le cobra, le chien tête en haut, etc …) sont utilisées pour les stimuler.

Ces énergies assurent l’aplomb et la force, mais aussi la vitalité, le dynamisme et la santé.

Les principaux points du corps en lien avec l’élément du feu sont l’anus (muladhara chakra), le ventre (manipura chakra), la gorge, l’axe, les yeux, les pouces, les gros orteils.

Si nous manquons de “feu”, nous aurons tendance à être lourds, plutôt inactifs, dans un état où on subit les choses, voire déprimés ou en mauvaise santé.

Par contre, le “feu” doit aussi être canalisé, c’est-à-dire contenu dans notre ventre. Si nous avons beaucoup de feu mais que nous le laissons envahir des zones où il n’a pas sa place, comme le coeur, nous allons devenir surexcité, hyperémotif, dispersé.

Voici deux flexions arrière qui permettent d’augmenter notre feu intérieur tout en le contenant dans notre ventre.

Flexion arrière 1 : Dhanurasana : la posture de l’arc

L’arc renforce le dos, stimule tout le système endocrinien et les organes internes.  Il est aussi très bon pour la digestion et l’élimination.

Sur le plan énergétique, cette posture stimule manipura chakra, le chakra du ventre.

 

1) L’arc en version complète statique pour les téméraires…

clip_image007

Allongez-vous sur le ventre, en appuyant le menton au sol.

Fixer un point en face de vous.

Retournez la langue en kecari mudra (la pointe de la langue appuyée contre le palais mou).

 

clip_image008

Attrapez les chevilles avec les mains.

Expirez complètement et installez mula bandha

 

 

 

 

posture de l'arc

Sur l’inspiration, décollez le menton, la tête et le haut du corps.

Décollez les jambes.

 

 

 

Respirez sur un rythme 1 temps d’inspiration – 2 temps d’expiration. Quand vous serez un peu aguerri à cette posture, ajoutez une rétention à poumons pleins.

Visualisez le souffle qui monte dans la colonne vertébrale à l’inspiration et qui redescend à l’expiration,

Faites 3 , 5 ou 7 souffles puis, sur l’expiration, relâchez la posture.

clip_image010

 

Amenez le poing droit dans la main gauche et posez le front.

 

 

 

embryon d'or

 

Puis relâchez dans l’embryon d’or.

 

 

 

 

2) L’arc en version dynamique, plus facile et plus légère

posture de l'arc

 

Montez sur les inspirations, tenez un peu votre souffle puis…

 

 

 

 

Redescendez sur chaque expiration

Faites cet aller-retour 3 ou 5 ou 7 fois

 

 

 

Terminez également en enchaînant avec l’embryon d’or.

 

3) Adaptation : le demi-arc

Si vous ne parvenez pas à attraper les deux pieds avec les deux mains simultanément, vous pouvez faire un demi-arc.

demi-arc

Levez une jambe à la fois, en appuyant bien l’avant-bras opposé au sol, devant

 

Flexion arrière 2 : Bhekasana : la posture de la grenouille couchée

La grenouille couchée travaille également tous les points du feu. Mais elle est réputée aussi et surtout pour dénouer le plexus solaire (suryadhara). Elle est très efficace contre les problèmes de transit et de constipation.

Le plexus solaire étant lié avec le diaphragme, cette posture débloque aussi le souffle. On respire mieux après qu’avant !

Démarrez à plat ventre, le menton au sol et en fixant un point devant vous.

clip_image014

Pliez les genoux.

Posez les mains sur les pieds.

Veillez à bien mettre la longueur de la main sur la longueur du pied. Evitez que les mains attrapent les pieds perpendiculairement, sur le côté (comme dans l’arc).

Pour cela, serrez bien les coudes contre le corps.

Expirez complètement et installez Mula bhanda.

posture de la grenouille couchéeSur l’inspiration, décollez l’avant du corps du sol tout en appuyant les mains sur les pieds pour rapprocher les pieds des fesses.

En fonction de votre souplesse, vous pouvez même faire descendre les pieds sur les côtés des fesses.

Gardez bien les coudes parallèles.

Tenez quelques instants à poumons pleins.

Sur l’expiration, relâchez et redéposez le menton au sol sans lâcher le point devant du regard.

Faites ce cycle 3 ou 5 ou 7 fois.

Sur la dernière expiration, déposez le menton au sol, relâchez les pieds.

clip_image010[1]

 

Pour détendre, amenez le poing gauche dans la main droite et posez le front.

 

 

 

embryon d'or

 

Puis relâchez dans l’embryon d’or.

 

 

 

 

Quelques adaptations :

P1060927

Si vous avez mal au genou, écartez-les davantage sur le côté.

 

 

 

 

P1060926

Si, comme pour l’arc, vous avez des difficultés à bien poser les deux mains sur les deux pieds, vous pouvez faire des demi-grenouilles

 

 

 

A vous de jouer maintenant !

Bonne pratique !

Et si cet article vous a plu, laissez un petit commentaire !

2 Comments

  1. Marie

    J’ai bp appréciée vos explications et vos photos. Je ne connaissais pas la grenouille couchée que je vais vite expérimenter. J’ai une question : que veut dire installer mula bandha? Namaste

    • Eve Anne

      Bonjour Marie,

      Mula bhanda, chez les natha, est une légère contraction au niveau du muscle de l’anus. Cela donne un soutien à la base, plus de puissance et évite les déperditions d’énergie.

      Namaste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :