Comment faire ardha chandrasana : la posture de la demi-lune

comment faire ardha chandrasana, la posture de la demi-lune

Ardha chadrasana , la posture de la demi-lune, est une posture de calme, de paix, de silence.

Si elle peut représenter un défi au niveau de l’équilibre et/ou de l’étirement, apprivoiser cette posture ou même simplement s’ y entraîner apporte stabilité, confiance en soi et alignement.

C’est parti pour tout savoir sur cette posture !

 

2 manières de pratiquer la posture du triangle (utthita trikonasana)

Comment pratiquer la posture du triangle

La posture du triangle (utthita trikonasana) est une posture d’étirement, de puissance, d’ancrage mais aussi une posture de feu. Elle donne beaucoup d’énergie et de confort corporel.

Je vous propose ici de découvrir (ou redécouvrir) deux manières de pratiquer cette posture : une version statique et une version dynamique.

C’est parti !

Posture de l’arc : 3 manières de la pratiquer

Posture de l'arc : trois manière de la pratiquer

La posture de l’arc, dhanurasana, est une posture importante du hatha yoga traditionnel.

C’est une posture d’élévation, d’étirement et de puissance.

Elle permet de développer les énergies du feu dans le chakra du ventre, et même de créer une surabondance de ces énergies nécessaires à la bonne santé, à l’action et au bon fonctionnement mental. En plus de stimuler ces énergies, elle en assure la bonne distribution dans tout le corps.

C’est de par cette gestion efficace du feu que la posture de l’arc libère aussi toutes les tensions de la région du coeur (centre de la poitrine) jusque la gorge qui est également stimulée.

En effet, vous constaterez, si vous tenez cette posture un peu dans le temps, que ça travaille dans le ventre, dans l’axe aussi bien sûr (le dos). Mais aussi, et c’est ce que je préfère, vous allez sentir (pendant et surtout après la posture) une forme de légèreté dans la poitrine et dans la gorge. Les émotions sont calmées. Vous vous sentez paisible et centré.

Il existe trois versions de cette posture. C’est parti pour les découvrir !

Un livre de yoga pour pratiquer chez soi

un livre de yoga pour pratiquer chez soi

On me demande souvent si je connais un livre de yoga pour pratiquer chez soi.

Il y a beaucoup de très bons livres aujourd’hui. Il y en a tellement… Je pense que c’est à chacun de chercher et de faire son choix, en fonction de ses gouts et du yoga qu’il pratique.

Cependant, je peux quand même vous renseigner sur deux livres de référence pour le natha yoga spécifiquement.

Ces livres sont écrits par Christian Thikomiroff.

Comment utiliser la visualisation en yoga ?

Comment utiliser la visualisation en yoga ?

Comment utiliser la visualisation en yoga, surtout quand on est débutant ?

En hatha yoga traditionnel, la posture est toujours combinée à plusieurs autres techniques :

  • une gestion du souffle
  • un mantra (utilisation mentale d’un son)
  • des bandhas (contractions de certaines zones du corps)
  • des mudras et drishtis (gestes des mains, des yeux, de la langue)
  • une visualisation

Tous ces éléments servent à canaliser l’ énergie et le mental, menant ainsi à développer santé, concentration et puissance personnelle.

Et c’est la synchronisation de l’ensemble de ces éléments dans une posture qui va permettre à celle- ci de révéler toute son efficacité.

Nous allons, dans le cadre de cet article, nous attarder un peu plus sur la visualisation.

Quoi visualiser, pourquoi et comment le visualiser ?

 

Comment mieux vivre sa grossesse grâce au yoga prénatal ?

Comment mieux vivre sa grossesse grâce au yoga prénatal ?

Pour répondre à cette question, j’ai la chance d’accueillir Maud Perraud, professeur de yoga à l’école Chotika à Toulouse.

J’aime beaucoup l’approche de Maud alliant à la fois anatomie-physiologie et l’aspect énergétique (travail du souffle-travail avec les sons).

Je vous laisse donc en très bonne compagnie. Et merci à Maud pour sa participation !

Yoga : comment faire le corbeau ?

yoga : comment faire le corbeau ?Comment faire le corbeau, kakasana, en yoga ?

Dans le hatha yoga traditionnel, la posture du corbeau, kakasana, se fait de deux manières :

  • soit en équilibre sur la tête et les mains (un peu comme dans le trépied)
  • soit en équilibre uniquement sur le mains.

Le corbeau fait partie des viparita karani mudra (les postures inversées).

La première version du corbeau en appui sur le crâne est la plus simple et la plus accessible des inversions.

Si cette posture peut paraître impressionnante, sachez que c’est avant tout une posture de légèreté.

Combien de fois n’ai-je pas entendu « Moi je ne sais pas faire le corbeau car je n’ai pas assez de force dans les bras ».

Et bien vous vous trompez ! Se positionner dans cette posture n’a rien à voir avec le fait d’avoir des bras musclés ! C’est avant tout une recherche d’équilibre, d’axe, d’alignement, de légèreté et de joie intérieure.

Lorsque la posture est bien prise, il n’y a pas ou presque pas d’effort. On s’y sent tellement bien !

Comment soulager les effets de la ménopause avec le yoga ?

Comment soulager les effets de la ménopause avec le yoga ?

Pour avoir la réponse, lisez le livre « Bien vivre sa ménopause avec le yoga » de Dinah Rodriguez.

Dans cette ouvrage, l’auteure nous parle des recherches qu’elle a effectuées afin d’aider les femmes pré-ménopausées et ménopausées à se libérer des symptômes désagréables qui accompagnent souvent cette période de la vie.

Suite à ces recherches, Dinah Rodriguez présente une nouvelle forme de yoga qu’elle a appelé le « yoga des hormones ».

J’ai beaucoup apprécié ce livre, et ce pour plusieurs raisons :

  • Toutes les postures proposées sont accompagnées de souffles (on retrouve notamment beaucoup le bhastrika abdominal), de bandhas, de mudras, de fixations oculaires, de visualisations, de mantras, etc… L’idée est d’utiliser une posture afin de développer son énergie vitale et de la canaliser vers les organes qui ont besoin d’être stimulés. Bref, si la façon de faire du yoga des hormones est bien spécifique et reste différente du natha yoga, j’y ai trouvé suffisamment de points communs pour me sentir « comme à la maison ».
  • La deuxième raison est que les techniques sont très bien expliquées et très bien détaillées, étape par étape, avec beaucoup de photos. Même si l’auteure insiste sur le fait que ce yoga nécessite une formation spécifique pour pouvoir être enseigné et utilisé, le livre reste néanmoins fait pour pouvoir se sentir autonome dans la pratique des exercices.
  • Troisièmement, comme ce sont des pratiques réservées aux femmes d’un âge un peu plus avancé, les postures proposées sont très accessibles, tout en ayant des effets puissants. J’apprécie aussi la façon de faire les souffles, très accessible aussi, où on peut goûter aux saveurs du Pranayama sans se sentir poussé dans ses retranchements au niveau de sa capacité respiratoire.

Voilà donc tout un tas de bonnes raisons pour prendre connaissance de ce livre.

 

Comment faire du yoga chez soi : mes 15 conseils pour s’y mettre

Comment faire du yoga chez soi ?

Comment faire du yoga chez soi ?

Ca y est ! Vous avez fait le pas ! Vous venez de prendre vos premiers cours de yoga, ou peut-être même que vous pratiquez en salle depuis un moment déjà … Mais cette fois, c’est la bonne ! Vous allez vous y mettre à la maison !

Dans ce cas, bravo !

Si ce n’est pas toujours facile de trouver la motivation ou si on peut se sentir perdu parfois, c’est normal ! Ne vous blâmez pas ! Car quoi qu’il en soit, vous venez de prendre la décision qui va faire toute la différence !

Si vous êtes encore en balance, que vous voudriez bien vous y mettre, mais que c’est encore difficile, je ne peux que vous encourager à franchir le pas.

Voici donc quelques petits conseils qui pourront vous aider dans cette nouvelle démarche !

Talasana : comment pratiquer les étirements des paumes de mains ?

Voici les talasana, les étirements des paumes de mains.

Ces quelques étirements de yoga sont faciles, accessibles à tous et très bien adaptés pour les débutants.

Ils délient bien le corps, en douceur, et font circuler l’énergie.

Ils peuvent se faire en début de séance, mais aussi seuls le matin ou n’importe quand dans la journée.

C’est parti !