Comment faire ardha chandrasana : la posture de la demi-lune

comment faire ardha chandrasana, la posture de la demi-lune

Ardha chadrasana , la posture de la demi-lune, est une posture de calme, de paix, de silence.

Si elle peut représenter un défi au niveau de l’équilibre et/ou de l’étirement, apprivoiser cette posture ou même simplement s’ y entraîner apporte stabilité, confiance en soi et alignement.

C’est parti pour tout savoir sur cette posture !

 

La posture de la demi-lune : les bienfaits

Sur le plan physique

Sur le plan physique, la demi-lune :

  • travaille l’équilibre et la proprioception (perception du corps dans l’espace)
  • ouvre et assouplit le bassin
  • étire et renforce les jambes

Sur le plan énergétique

Sur le plan énergétique, la posture de la demi-lune est reliée à la lune et harmonise les énergies lunaires dans tous le corps, principalement dans les trois principaux canaux énergétiques (Ida, Pingala, Sushumna) et dans le coeur.

La lune a une influence sur nos comportements : accouchement, règles, apaisement mental ou excitation et insomnie, etc …

Elle est reliée au côté féminin, traditionnellement localisé dans la partie gauche du corps énergétique. Il s’agit de notre côté « yin », associé à la nuit, l’ intériorité, le secret, le froid, et toutes les qualités « féminines ».

Ces énergies sont à maintenir en équilibre avec notre côté solaire, masculin, localisé dans le côté droit du corps énergétique (extériorité, combat, lumière, chaleur, etc …).

L’harmonie des énergies de type solaire et de type lunaire participe à l’harmonisation globale de l’individu, de ses comportements et de ses états émotionnels et mentaux.

La purification de nos énergies lunaires grâce à la posture de la demi-lune :

  • apporte paix, calme, immobilité, silence
  • donne de l’équilibre et de la stabilité
  • améliore la réflexion, la lucidité et la concentration
  • Apaise les troubles émotifs liés à la lune

Sur le plan spirituel

Sur le plan spirituel, le côté lunaire et féminin est également associé à la mort.

Le yoga nous enseigne que tant que nous avons peur de la mort, il est impossible d’avoir une vie épanouie.

Dépasser la peur viscérale de la mort et l’accepter comme une étape naturelle de la vie, un passage, est incontournable dans le cheminement spirituel.

La posture de la demi-lune, par le calme et l’intériorité qu’elle apporte, est réputée pour aider dans cet accomplissement.

 

Quand faire ardha chandrasana : la posture de la demi-lune

Classiquement, la posture de la demi-lune peut être faite deux fois dans le mois : pendant la nouvelle lune et/ou la pleine lune (le soir ou la nuit), moment idéal pour harmoniser ses énergies personnelles avec les énergies cosmiques.

En cas de troubles liés aux cycles lunaires (insomnies, nervosité par exemple), on peut la demi-lune tous les jours de la nouvelle lune jusqu’à la pleine lune ou pendant une lunaison complète.

 

Comment faire ardha chandrasana, la demi-lune ?

Il existe classiquement 2 versions de la demi-lune, qui s’enchainent ou qui se font séparément.

La première version se fait dans les nadis principaux et la deuxième version se fait dans le chakra du coeur.

Dans les deux cas, le rythme respiratoire est de 1 temps d’inspiration – 2 temps d’expiration, avec 1 ou 2 ou 3 ou 4 temps de rétention à poumon pleins (si vous pouvez).

Vous pouvez :

  • respirer par le nez ou
  • inspirer avec le geste de kakimudra (langue en tuyau) et expirer par le nez.

La respiration se fait en ujjayi.

Installez mula bandha.

 

Ardha chandrasana, la demi-lune : première version

Démarrez en tadasana.

Joignez les paumes de mains au niveau de la poitrine. Les avant-bras sont horizontaux et les mains ne touchent pas le coeur.

Fixez un point devant vous.

Expirez.

 

 

 

Sur une inspiration, écartez légèrement les jambes en faisant un pas à droite avec le pied droit.

Tournez le pied droit vers la droite.

Ouvrez les bras, pouces tournés vers le haut.

Regardez le pouce gauche ou regardez devant vous.

 

 

 

Sur l’expiration, fléchissez le genou droit pour amener la main droite au sol.

Placez la main droite à une vingtaine de centimètres du pied droit.

Le bras gauche se pose sur le côté gauche du corps (main sur la cuisse)

 

 

 

ardha chandrasana, la posture de la demi-lune : version dans les trois nadisSur la fin de l’expiration, poussez sur le pied droit pour tendre la jambe droite.

Montez la jambe gauche à l’horizontale, bien étirée.

La tête et le regard se pose en face.

Faites ici 1 ou 2 souffles, avec le mantra OM, en étant centré dans votre axe.

 

ardha chandrasana , la posture de la demi-lune, regard vers le plafondPuis, sur une expiration, tournez la tête pour regarder un point au plafond.

C’est ici que la notion d’équilibre entre en jeu.

Il est possible au début que vous vous cassiez la pipe … Patience, ça va venir …

Vous constaterez peut-être aussi que, quand vous faites la posture d’un côté, cela fonctionne. Et puis que de l’autre côté, c’est compliqué voire cela vous parait infaisable.

C’est tout à fait normal et ce sont des prises de conscience vraiment intéressantes pour l’alignement personnel.

Avec la persévérance, ça va se mettre en place.

 

Pour revenir, expirez en redéposant le pied gauche au sol.

 

 

 

 

 

Inspirez et remontez le corps en remettant les mains jointes devant la poitrine.

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez prendre quelques instants de relâchement dans la posture de padahastasana (la posture des mains aux pieds).

 

 

 

 

 

 

Puis, recommencez de l’autre côté.

Quand vous aurez fait les deux côtés, prenez quelques instants d’observation en tadasana (posture debout) ou en savasana (couché sur le dos)

 

Ardha chandrasana, la demi-lune : deuxième version

ardha chandrasana , la posture de la demi-lune : version dans le coeurLa deuxième version de la demi-lune peut se faire dans la continuité de la première.

Il suffit alors de tendre le bras gauche sur la même ligne que le bras droit.

Pour y arriver, vous devez penser à ouvrir le bassin et la poitrine le plus possible vers l’avant.

Vous pouvez aussi faire cette version indépendamment de la première. Pour cela, entrez dans la posture directement les bras écartés.

 

ardha chandrasana, la posture de la demi-lune, version dans le coeur, regard au plafondOn tourne ensuite la tête pour fixer le pouce.

Ici, le souffle se fait dans le coeur avec le son OM.

Sentez que les énergies lunaires pacifient le coeur.

 

 

 

 

 

Petite remarque à propos du regard

Vous verrez que, confronté(e) au problème d’équilibre, vous aurez peut-être tendance à vouloir regarder un point au sol quand vous entrez ou quand vous revenez de la posture.

Evitez absolument !!!

Regardez toujours soit devant vous, soit vers le plafond si la nuque le permet.

Vous allez voir que cette pratique va développer très fortement votre perception corporelle et la perception de votre corps dans l’espace.

Cet équilibrage du corps dans l’espace va augmenter votre stabilité, votre calme intérieur et votre confiance en vous.

 

Ardha chandrasana : la posture de la demi-lune : adaptations

Utiliser un mur

Utiliser un mur est un peu controversé.

Je pense néanmoins qu’au début, cela peut aider, surtout si vous avez des difficultés au niveau de l’ouverture du bassin ou des difficultés à tourner la poitrine vers l’avant.

Cela enlève aussi le problème de l’équilibre et vous pouvez alors vous étirer tranquillement.

Cela permet d’établir de premiers nouveaux repères dans l’espace et à vaincre vos premières  appréhensions à entrer dans la posture.

Par contre, continuez à  la faire aussi sans le mur, même si c’est difficile. Evitez de ne la faire qu’avec un mur, sinon vous risquez d’avoir plus de difficultés par la suite à vous en séparer.

 

Utiliser une brique de yoga

Si vous ne parvenez pas à étirer la jambe de soutien suffisamment pour la tendre, posez la main sur une brique de yoga.

Si vous n’en avez pas, un dictionnaire ou tout autre support fera l’affaire.

 

 

 

Entrez dans la posture en regardant le pouce directement

Si vous perdez l’équilibre à chaque fois que vous essayez de tourner la tête dans la posture, essayez d’entrer dans la posture avec la tête déjà tournée.

Mettez vous dans la position de départ en regardant le pouce.

Sur l’expiration, descendez dans la posture sans lâcher le pouce du regard.

Pour revenir de la posture, continuez à regarder le pouce.

Cette façon de faire va continuer à instaurer de nouveaux repères de votre corps dans l’espace et habituer votre cerveau à cette position.

Tout comme le fait d’utiliser un mur, évitez de ne faire que cette version. Continuez en parallèle à vous entraîner à tourner la tête quand vous êtes déjà installé(e) dans la posture.

 

Connectez-vous aux énergies de la lune

Calme, silence, paix intérieure, … connectez-vous à ces valeurs, ces énergies.

Utilisez le mantra mentalement, faites le vibrer. Laissez-le prendre tout l’espace mental afin de calmer le flux de pensées qui pourrait vous envahir dans la posture.

 

Si cet article vous a plu, laissez un commentaire et partagez ! Bonne pratique !

 

4 Comments

  1. Mornon Blandine

    Merci Eve Anne pour ton aide précieuse, tes explications sont très claires et très complètes, je pratique le yoga Iyengar depuis 8 ans et ne loupe aucune de tes lettres et de tes conseils !
    J’aime beaucoup la façon dont tu dis les choses et qui en disent beaucoup sur toi et ta grande générosité ! Merci Eve Anne!

  2. Eve Anne

    Merci blandine

    Ton message me fait très plaisir

    Bonne pratique !

  3. Lubat Myriam

    Merci beaucoup Eve Anne de tes bons conseils….que je pratique régulièrement.
    Merci pour tout
    Myriam

  4. Eve Anne

    Merci Myriam,

    Ca fait plaisir.

    Bonne pratique et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer2
Partagez16