La concentration sur l’arbre : un voyage à l’intérieur de soi

La concentration sur l'arbre : un voyage à l'intérieur de soi

Je vous propose de découvrir une très belle concentration, douce et agréable : la concentration sur l’arbre.

C’est un voyage à l’intérieur de soi, qui apporte beaucoup de calme et de sérénité.

Enjoy !

D’abord, un petit rappel : 2 catégories de concentration en yoga

En yoga, on peut diviser les exercices de concentration en deux catégories : la concentration classique et la concentration tantrique.

Quelles que soient leur « catégorie », toutes les concentrations ont pour objectif de stabiliser et d’harmoniser l’individu. Elles produisent des réactions physiologiques, énergétiques et mentales. Elles ont des impacts sur la pensée et le cerveau.

La concentration classique

La concentration classique est la capacité à maintenir son attention sur 1 chose, 1 objet. Il s’agit de fixer son mental à l’aide d’un support et de s’immobiliser.

Par exemple : un son, une visualisation intérieure, la respiration, une flamme de bougie, etc …

Ce genre d’exercice de concentration se fait en utilisant un sens dominant.

Par exemple :

  • la vue pour la flamme de bougie
  • l’ouie pour le son d’un bol chantant
  • le toucher pour la respiration

En effet, c’est à travers nos perception sensorielles que les informations de l’extérieur parviennent au cerveau.

En fonction de la manière dont notre système nerveux interprète les informations, notre état mental sera plus ou moins agité ou plus ou moins calme.

Par exemple :

  • le son d’une soirée techno au loin alors que vous essayez de dormir aura tendance à vous agiter
  • le son d’un bol chantant ou de la pluie ou d’une musique douce aura tendance à vous calmer

La concentration tantrique

La concentration tantrique se fait sur un thème. C’est comme une histoire qui va nous permettre de faire un « voyage ».

La concentration sur l’arbre relève de ce genre de concentration.

On va sentir et voir un arbre, de préférence un arbre qu’on connait et qu’on aime. On va sentir qu’on fusionne avec cet arbre, comme si lui et nous ne faisions plus qu’un.

Cette concentration concerne donc beaucoup :

  • la vision (voir l’arbre)
  • le sens du toucher, qui trouve dans le chakra du coeur, siège du souffle (se sentir devenir l’arbre)

Mais vous allez voir qu’au fur et à mesure où le voyage avance, le sens de la vue s’efface pour ne laisser progressivement la place qu’au toucher.

Au coeur du voyage (phase 5 ci-dessous), pendant la fusion avec l’arbre, c’est le stade de non toucher qui entre en jeu, un état de fusion à découvrir avec le temps et la pratique … Rassurez-vous, rien qui relève ici du fumage de joint :-), juste un état, un laissez-vivre, une forme d’acceptation aussi et de lâcher prise dans l’histoire que vous êtes en train de vivre … Des frontières, des jugements qui tombent … peut-être … ou pas … Profitez juste du voyage sans attente et sans objectif …

Quant à la respiration, elle va naturellement devenir plus fine et subtile au fur et à mesure des étapes, amenant alors conjointement le calme mental.

 

Comment pratiquer la concentration sur l’arbre ?

Prenez une bonne assise en tailleur ou en lotus.

Installez un léger mulabandha. Sentez simplement que vous êtes bien redressé (qu’il n’y a pas de sensation d’affaissement ou d’attraction vers le bas) tout en étant détendu.

N’hésitez pas à mettre un support sous les fesses pour facilité cette verticalité dans la détente.

Immobilisez la langue en plaquant la longueur de la langue sur la longueur du palais. Gardez la langue, la mâchoire et le visage détendus.

Fermez les yeux et immobilisez le regard. Laissez les yeux naturellement se diriger vers le bout du nez, sans forcer.

Choisissez votre arbre ou imaginez-en un si vous n’en connaissez pas.

Phase  1 : 2 à 3 minutes : Imaginez que vous allez vous assoir dans la forêt, le jardin où se trouve cet arbre et voyez-vous assis devant l’arbre, tout en étant conscient de l’environnement aux alentours

Phase 2 :  2 à 3 minutes : Commencez à gommer le paysage tout autour jusqu’au moment où il ne reste plus que l’arbre et vous. Il n’y a que l’arbre sans l’environnement et sans le sol (Vous pouvez les racines).

Phase 3 : 2 à 3 minutes : Sentez, voyez que l’arbre vient en vous. Imaginez qu’il s’installe dans votre colonne vertébrale.

Phase 4 : 2 à 3 minutes : Imaginez que l’arbre sort de vous et s’installe derrière vous. Ici, seul le sens du toucher intervient. Vous sentez l’arbre mais vous ne pouvez pas le voir ni vous retourner pour le regarder.

Phase 5 : aussi longtemps que vous voulez : L’arbre revient de nouveau en vous et vous allez imaginer que vous fusionnez avec lui et que vous devenez l’arbre. Vous allez sentir sa forme, ses sensations, ses perceptions. Vous êtes l’arbre. Il vous livre ses secrets et sa connaissance, sa perception du monde.  Vous êtes relié à sa vie et à la communauté des arbres. Il y a un lien qui se crée. Vous pouvez alors percevoir le monde selon le point de vue de l’arbre. Vous avez accès à de nouvelles connaissances et à sa sagesse.

Phase 6 : 1 à 2 minutes : l’arbre revient devant et vous gardez un lien de connivence avec lui.

 

Relâchez la concentration et prenez ensuite quelques instants d’observation et de relaxation en assise ou allongé sur le dos.

 

Si, pour cette pratique, vous avez choisi un arbre que vous connaissez, vous pouvez alors, en parallèle de cette pratique, aller le visiter régulièrement, le toucher, le prendre dans vos bras, lui parler …

Si si, sans blague :-). Dans beaucoup de traditions, l’arbre est considéré comme une âme bienveillante qui peut libérer des énergies négatives. Et aujourd’hui, certaines disciplines comme les bains de forêt, la sylvothérapie, … reconnaissent les vertus bienfaitrices du contact rapproché avec les arbres.

Il n’y as plus qu’à se laisser porter par le voyage !

Bonne pratique !

Et n’hésitez pas à me faire part de vos retours d’expérience dans les commentaires !

 

 

6 Comments

  1. Caroline

    Guide gratuit

  2. Strobel

    Bonjour Eve Anne,
    Tout d abord je veux vous souhaiter une très Belle Année, et ensuite vous remercier pour cette très intéressante concentration sur l arbre qui est aussi un beau sujet de méditation. J ai toujours beaucoup de plaisir à cheminer avec vous sur cette voie magnifique et infini du yoga . Merci encore . Namasté

  3. Anita Lantin

    Merci pour ce beau partage.
    Agréablement touchée par cette méditation….les arbres sont mes amis
    Meilleurs vœux
    Anita

  4. Raphaelle

    bonjour
    je n’ai quelques rudiments sur le yoga c’est sans doute la raison pour laquelle je ne suis pas encore parvenue a la sensation de toucher que vous décrivez. mais j’aime beaucoup ce voyage qui a chaque fois m’amène encore davantage dans les sensations et surtout m’apporte sérénité et positif.
    merci beaucoup pour vos suggestions et vos conseils

  5. Stam

    Bonjour,
    Proposition pour cette belle méditation, visualiser l’arbre en fonction des 4 saisons. Cela m’a apporté la dimension supplémentaire du temps. J’ai visualisé mon arbre en hiver avec tout ce que cela implique : ralentissement, préservation de la sève, etc…
    Namaste

  6. Fran

    Bonjour
    Jolie méditation que j’ai voulu partager, sur FB, dans un groupe francophone d’Autochtones d’Amérique du Nord (entre autres, mais ailleurs je n’ai pas eu de problème). Retour à l’envoyeuse avec pour motif « incitation à la haine, racisme… » et j’en passe, tellement c’était stupide. J’ignore si les membres du groupe ont été au courant ou s’il s’agit du logiciel de FB qui déraille, mais j’ai été très déçue…
    Cela ne retire rien à la beauté de cette méditation. Et une mention spéciale pour Stam avec sa bonne idée des 4 saisons.
    Porte-vous bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer5
Partagez19