Comment utiliser la visualisation en yoga ?

Comment utiliser la visualisation en yoga ?

Comment utiliser la visualisation en yoga, surtout quand on est débutant ?

En hatha yoga traditionnel, la posture est toujours combinée à plusieurs autres techniques :

  • une gestion du souffle
  • un mantra (utilisation mentale d’un son)
  • des bandhas (contractions de certaines zones du corps)
  • des mudras et drishtis (gestes des mains, des yeux, de la langue)
  • une visualisation

Tous ces éléments servent à canaliser l’ énergie et le mental, menant ainsi à développer santé, concentration et puissance personnelle.

Et c’est la synchronisation de l’ensemble de ces éléments dans une posture qui va permettre à celle- ci de révéler toute son efficacité.

Nous allons, dans le cadre de cet article, nous attarder un peu plus sur la visualisation.

Quoi visualiser, pourquoi et comment le visualiser ?

 

Les effets de la visualisation mentale

Il existe aujourd’hui beaucoup de disciplines où on utilise la visualisation mentale, tant on sait aujourd’hui le pouvoir qu’elle a sur le cerveau.

Par exemple :

  • les champions sportifs utilisent la visualisation mentale pour se préparer à leurs compétitions
  • en hypnose, en PNL, … on utilise beaucoup les images mentales
  • pour la gestion du stress : certaines personnes visualisent à l’avance une situation et imaginent à l’avance toutes les manières possibles dont la situation pourrait se passer et leurs réactions …
  • certaines techniques de soins et de guérison utilisent les visualisations
  • etc…

On sait aujourd’hui que visualiser mentalement une situation engendre les mêmes réactions physiologiques et émotionnelles que de vivre la situation dans la réalité.

Par exemple, si j’imagine une situation qui me fait peur, je vais déclencher, dans mon corps, les symptômes physiques de la peur.

 

A quoi sert la visualisation en yoga ?

En yoga, on pourrait néanmoins se demander à quoi ça peut bien servir de faire des visualisations dans une posture.

A quoi ça sert de visualiser son axe, de visualiser un chakra, … ?

  • Premièrement, tout comme le fait de réciter un mantra, ou de compter les temps de sa respiration, la visualisation sert à tenir les rennes de son mental.

Si on n’y prête pas attention, le mental est toujours dispersé. Même si le corps exécute une posture, le mental peut ne pas s’y impliquer. Des tonnes de pensées parasites et des images mentales peuvent venir interférer avec ce qu’on est en train de faire. On perd ainsi beaucoup de l’intérêt d’une pratique de yoga.

L’objectif est donc de trouver les moyens de maintenir notre mental dans un cadre, de l’empêcher de vagabonder, afin d’en être le « maître » et non pas de le subir.

La visualisation va participer à créer ce cadre. Pendant que je visualise mon axe ou un chakra, je court-circuite d’autres images mentales (de ma journée, de mes souvenirs, de ce que j’imagine de mon futur, etc …) qui pourraient venir interférer avec ma pratique.

  • Deuxièmement, la visualisation participe aussi à la circulation harmonieuse de l’énergie. Là où je porte visuellement mon attention, là j’amène aussi mon énergie.

Et c’est bien de l’énergie dont il s’agit ici quand une fait une visualisation en yoga : je veux visualiser des trajets de circulation de mon énergie.

  • Troisièmement, la visualisation utilise le langage symbolique, qui est le langage favori de l’inconscient. A travers le symbole, nous pouvons élargir notre conscience de nous-mêmes et de notre environnement, créer des connections entre les choses que notre mental ordinaire ne peut pas créer, et nous connecter à quelque chose de plus grand que nous

 

Comment utiliser la visualisation en yoga quand on est débutant ? Les nadis et les chakras

Tout d’abord, il faut savoir que les chakras et nadis font partie du corps énergétique et n’ont aucune correspondance avec notre structure physique.

Pas la peine d’essayer de les placer, de les identifier quelque part sur notre corps physique, matériel.

Comme expliqué plus haut, l’utilisation des chakras et des nadis relèvent du langage symbolique et énergétique. Les représentations trouvées sur les chakras et les nadis ne sont donc pas à prendre au premier degré. Elles agissent, à travers les images et les symboles, en passant à travers les barrières mentales pour directement toucher notre conscience, et influencer les modes de fonctionnement et les croyances enfouis au plus profond de nous-mêmes.

 

Comment visualiser les nadis ?

comment utiliser la visualisaton en yoga : les nadis et les chakrasLes nadis sont des canaux de circulation de l’énergie. Il en existe 3 principaux :

  • Sushumna : le canal central : tube droit qui passe au niveau de la colonne vertébrale

On va le visualiser comme un tube creux au niveau de la colonne vertébrale. Ce tube commence au niveau de l’anus où on visualise un point rouge et se termine au niveau de la fontanelle où on visualise un point blanc

  • Ida : le canal de gauche : canal en serpentin qui représente nos énergies féminines

Au début, on va éviter de visualiser la forme de serpentin qui est quand même plutôt complexe. On va visualiser un canal en ligne droite, situé un peu sur la gauche de la colonne vertébrale, couleur de lune, qui relie l’anus au front

  • Pingala : le canal de droite : canal en serpentin qui représente nos énergies masculines

On va visualiser un canal en ligne droite, situé un peu sur la droite de la colonne vertébrale, couleur du soleil, et qui relie l’anus au front

Le plus couramment, le sens de la visualisation se fait comme suit :

  • L’énergie monte dans le canal à l’inspiration de l’anus à la fontanelle pour sushumna et de l’anus au front pour les canaux latéraux
  • L’énergie descend à l’expiration de la fontanelle à l’anus pour sushumna et du front à l’anus pour les canaux latéraux

Vous pouvez en trouver une description plus détaillée en cliquant ici : la respiration alternée

 

Comment visualiser les chakras ?

Les chakras sont des points de croisements des nadis. Là où les nadis se croisent, se crée un centre d’énergie appelé chakra.

Il y en a 7 principaux :

  • Muladhara cakra : se situe au niveau de l’anus
  • Svadhisthana cakra : chakra du pubis
  • Manipura cakra : chakra du ventre (nombril)
  • Anahata cakra : chakra du coeur
  • Visuddha cakra : chakra de la gorge
  • Ajna cakra : chakra du front
  • Sahashrara cakra : situé au-dessus de la fontanelle

On les représente sous forme de sphères à plusieurs rayons ou pétales.

Chaque chakra vibre à sa propre fréquence, possède sa couleur, sa ou ses formes géométriques, son (ses) bija(s) (sons qui vibrent à la même fréquence que le chakra), son animal, ses dieux et déesses, … Chaque chakra gère ses organes de perception, ses organes d’action, certains fonctionnements physiologiques, …

Pour en savoir un peu  plus sur les chakras, cliquez ici : comment énergiser ses chakras en yoga ?

Même si les représentations des chakras est complexe, on peut s’en créer  une représentation simplifiée, en choisissant seulement deux ou trois éléments du chakra.

Par exemple :

  • pour muladhara chakra (le chakra racine), je vais visualiser une sphère à 4 pétales rouge sombre avec un carré jaune.
  • pour svadhisthana chakra, je peux visualiser la sphère à 6 pétales et la demi lune
  • etc …

Voici également une méthodologie de représentation simple que vous pouvez utiliser facilement.

  • Muladhara cakra : chakra racine, anus : point jaune d’où partent 4 rayons lumineux
  • Svadhisthana cakra : chakra du pubis : point orange d’où partent 6 rayons lumineux
  • Manipura cakra : chakra du ventre (nombril) : point rouge d’où partent 10 rayons lumineux
  • Anahata cakra : chakra du coeur : point doré d’où partent 12 rayons lumineux
  • Visuddha cakra : chakra de la gorge : point blanc d’où partent 16 rayons lumineux
  • Ajna cakra : chakra du front : point bleu ou violet d’où partent 2 rayons lumineux
  • Sahashrara cakra : situé au-dessus de la fontanelle : point brillant d’où partent 1000 rayons lumineux

Le plus couramment, le sens de la visualisation se fait comme suit :

  • expansion du point lumineux pendant l’inspiration et les rétentions à poumons pleins
  • rétraction en un point pendant les expirations et les rétentions à poumons vides

 

Visualisation et sens du toucher

En yoga, la visualisation mentale est indissociable de la perception tactile, du toucher.

Par exemple, tout en visualisant le trajet du souffle dans sushumna, le canal central, je vais en parallèle, ressentir ce trajet dans ma colonne vertébrale.

Comme une sensation que le souffle « frotte » mon axe en montant à l’inspiration et en descendant à l’expiration.

C’est la combinaison de la visualisation et du toucher qui va permettre de canaliser le mental, d’éveiller la conscience, de dénouer les noeuds physiques et énergétiques et d’harmoniser la circulation de l’énergie.

 

Quelques exemples de visualisations dans les postures

Chaque posture est utilisée pour stimuler un ou plusieurs chakras. La forme que prend le corps dans les postures rend propice le travail de tel ou tel centre d’énergie.

Par exemple :

paschimottanasana : la posture de la pince, adéquate pour stimuler l’axe, la base et le ventre :

  • se centrer dans son axe et visualiser et ressentir le souffle qui monte et descend dans l’axe central entre le point rouge et le point blanc
  • se centrer dans le chakra racine : visualiser l’expansion rétraction du point jaune

janushirsasana : la posture de la tête au genou, adéquate pour équilibrer les énergies de gauche et de droite :

  • se centrer dans le canal de gauche quand je me penche sur le genou droit
  • se centrer dans le canal de droite quand je me penche sur le genou gauche

padahastasana : la posture des mains aux pieds :

  • se centrer dans le chakra du front et visualiser l’expansion-rétraction du point bleu

Dhanurasana : la posture de l’arc :

  • se centrer dans l’axe
  • se centrer dans le ventre et visualiser l’expansion -rétraction du point rouge feu

gomukhasana : la posture de la tête de vache :

  • se centrer dans le chakra du coeur

etc etc …

 

A vous de jouer maintenant et dites-moi dans les commentaires si cet article vous a aidé !

 

 

10 Comments

  1. Odile

    Merci pour ces explications toujours aussi claires et détaillées qui aident à progresser dans la pratique
    Odile

  2. Merci beaucoup c’est super intéressant et expliquée très clairement. ça va m’aider dans mon approche pédagogique. Un grand merci Eve Anne, Namasté, Sophie

  3. Michèle

    Très intéressant. Merci beaucoup

  4. Fillion Patrick

    Merci Eve-Anne pour cet article: j’enseigne le yoga depuis 23 ans au nord de Lyon, et à part dans mes formations avec CT (au siècle dernier…) je n’avais jamais reçu un article aussi bien -et simplement- fait et correspondant à 100% à ce que j’essaie « d’enseigner », de communiquer et faire partager, aux pratiquants en yoga qui pratiquent dans mes séances… Et le « hasard » fait que ce n’est pas la première fois que je reçois un article de ta part correspondant exactement à ce que j’ai fait la semaine précédente (visualisation simplifiée ou plus complète)! C’est encore le cas aujourd’hui où j’ai développé particulièrement les visualisations dans les postures proposées (paschimotanasana/muladhara entre autres, avec les mêmes « arguments » quasi au mot près…) Et j’ai programmé un atelier mi-novembre sur ce thème! Aussi, si tu me le permets, je transfèrerais volontiers l’intégralité de cet article à (et tes réferences) à mes « élèves ».
    Ayant bcp de participants venant d’écoles différentes (et ayant moi-même pratiqué régulièrement des stages de « recyclage » volontairement dans des écoles différentes) je me rends compte que cette notion de visualisation (contrairement à la gestion du souffle) est le plus souvent oubliée (occultée ou ignorée?).
    Encore merci donc pour cette publication sans chichis ésotériques, claire et pédagogique, qui m’interpelle voire me stimule à chaque fois.
    Namasté

  5. Eve Anne

    Bonjour Patrick,
    Merci pour ce message chaleureux.
    C’est un plaisir que les articles puissent servir et être partagés.
    N’hésite pas à me donner les retours de ton atelier 🙂

    bonne pratique et à bientôt

  6. Eve Anne

    Bonjour Michèle,

    Avec plaisir ! 🙂

  7. Eve Anne

    Bonjour Sophie,

    merci pour ce message.
    je suis ravie que l’article puisse être utile !

    Bonne pratique et à bientôt

  8. Eve Anne

    Bonjour Odile,

    merci ! C’est un plaisir !

    Bonne pratique et à bientôt

  9. Michele

    Quelle clarté quel enseignement merci

  10. Eve Anne

    Merci Michèle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer2
Partagez5