Yoga et spiritualité : démystifions un peu tout ça

spiritualitéCet article m’a été inspiré par la vidéo “yoga et spiritualité” de Claudia du blog “Yoga passion

“Est-il possible de faire du yoga sans spiritualité ?”

Cette question me fait souvent sourire. C’est comme si le mot “spiritualité” avait un côté “fumeur de moquette” ou comme s’il était relié à une forme de mysticisme douteux. Il faut dire qu’il est vrai qu’on a collé certaines étiquettes sur ce mot, et qu’il a même pris aujourd’hui plusieurs significations.

Donc, avant de répondre à cette question : “Peut-on faire du yoga si on n’est pas spirituel?”, peut-être faut-il simplement redéfinir le mot “spiritualité” au-delà de ses étiquettes et comprendre sa véritable origine.

Ce qu’on entend aujourd’hui par le mot “spiritualité”

Aujourd’hui, il existe deux grandes définitions de la spiritualité

1) en philosophie : “spirituel” définit la qualité de ce qui est “esprit” par opposition à “matériel” qui définit ce qui relève de la matière. Dans cette définition, les choses sont bien séparées : la matière d’un côté, l’esprit de l’autre. On a affaire à deux mondes différents.

2) en théologie : Est considéré comme spirituel l’ensemble des pratiques religieuses et mystiques qui concernent la vie de l’ “âme”. Ici aussi, la scission est très marquée : il y a “Dieu” ou “les dieux” d’un côté et les hommes de l’autre. Ne mélangeons pas tout svp !

A côté de ces définitions, certaines personnes voient la spiritualité comme étant un ensemble de pratiques semi- mystiques, semi-hippies, pratiquées dans le cadre de rituels douteux par des individus non moins douteux fuyant les responsabilités de leur vie quotidienne.

Et bein, dis donc, c’est pas gagné … Pauvres amoureux du yoga, on n’est pas sortis de l’auberge avec tout ça …

 

Origine et étymologie du mot “spiritualité”

Quand on va chercher l’étymologie du mot “spiritualité” dans les dictionnaires, on trouve beaucoup “spiritus” ou “spiritualitas” … qui ont donné naissance en français au mot “esprit”.

Mais nous allons essayer d’être un peu plus subtils que ça.

La toute première racine de spiritualité est “spir-“ (qui elle-même donnera plus tard “spiritus” et compagnie).

Et devinez, amis yogis, ce que signifie cette racine … ? … Ca veut dire … “le souffle”, … sous-entendu : le souffle de vie, l’énergie vitale.

D’ailleurs, le mot “spiritus” en latin a d’abord été utilisé pour remplacer le mot grec “pneumatikos” qui a donné en français les mots “pneumatique”, “poumons”, etc …

Le mot “spirituel” caractérise alors, dans sa toute première définition, toute chose animée par l’énergie vitale.

Et bien voilà qui simplifie beaucoup les choses : nous sommes donc tous, au sens premier du terme, des êtres spirituels.

 

Yoga et Prana

Le yoga a aussi un nom en sanskrit pour désigner le souffle, l’énergie vitale : c’est Prana.

Toutes les techniques du yoga se sont construites autour de cette notion de Prana, et plus particulièrement encore le “Pranayama”, un ensemble de techniques respiratoires qui vise à élever et à harmoniser notre énergie.

C’est d’ailleurs parce que le yoga s’applique à développer cette énergie qu’il apporte autant de bienfaits pour la santé physique et mentale.

Appliquons ce que l’étymologie vient de nous apprendre : parce qu’il place au centre de sa pratique le “souffle de vie”, le yoga est une pratique par essence spirituelle.

Cela veut simplement dire que le yoga part de ce principe que nous venons tous de la même source d’énergie et de conscience.  Rien d’autre.

Pas besoin de prier, pas besoin de vouer sa vie à Dieu ou aux dieux dans le sens religieux du terme, pas d’obligation à respirer de l’encens toute la journée ou de pratiquer des rituels ésotériques douteux, pas d’obligation de passer son temps à réfléchir 24h sur 24 sur le sens de la vie, …

 

La bonne nouvelle : le yoga est une voie accessible à tous, et qui répond aux besoins personnels de chacun

Les définitions classiques du mot spiritualité qu’on a vues ci-dessus ne s’appliquent pas telles quelles au yoga :

 

En ce qui concerne la séparation entre la matière et l’esprit :

Le yoga reconnaît différents corps ou enveloppes qui constituent l’être humain. Les trois enveloppes sur lesquelles nous pouvons agir sont le corps physique, l’énergie et le corps mental (l’esprit). Mais le yoga considère qu’il n’existe pas de séparation distincte entre ces enveloppes. Bien au contraire, elles sont étroitement imbriquées. Si nous agissons sur l’une de ces enveloppes, il y a automatiquement des conséquences sur les autres.

Ca c’est la bonne nouvelle pour vous si vous êtes sceptique quant à votre vocation spirituelle. Vous pouvez suivre une séance de yoga en y recherchant simplement le bien-être physique, sans vous poser de questions existentielles pour autant. Il y aura de toute façon des conséquences, sans même que vous y pensiez, sur votre énergie et votre mental (esprit).

 

– En ce qui concerne la vocation religieuse :

Le yoga ne se préoccupe pas de “Dieu” ou des “dieux”. Ce n’est pas son domaine et il ne s’occupe pas de ça. Le seul monde qui l’intéresse, c’est notre monde intérieur, personnel.

Il est vrai que certaines pratiques font référence à des divinités hindoues (puisque le berceau de yoga est l’Inde) et que ces divinités sont présentes dans les représentations des cakras. Cependant, vous ne devez pas voir ça comme des prières ou des offrandes à un dieu extérieur à vous, comme on le fait dans le cadre des religions, en échange d’une faveur ou de la garantie d’aller au paradis. Les divinités, dans le yoga, sont de simples symboles. Ce sont des dieux … laïques, si on peut le dire comme ça. Ils permettent simplement de mettre des images sur des énergies, des tendances, des émotions aussi que nous avons en nous.

A titre d’exemple, une des représentations de la déesse Kali symbolise la coupure de nos attachements égotiques. Réciter le mantra de Kali n’est pas une prière dite à Kali parce que vous croyez que Kali existe et vous entend. C’est un moyen d’éveiller en vous votre propre capacité de détachement.

Ceci signifie que

  • si vous êtes religieux, vous pouvez pratiquer le yoga puisqu’il ne s’agit pas de vous convertir à une croyance.
  • si vous n’êtes pas religieux, vous pouvez pratiquer le yoga puisque celui-ci n’a rien de religieux.

 

2 petites réflexions au passage …

1) Le yoga, qui nous vient des lointaines contrées de l’Orient, établit un lien très étroit entre le souffle, l’énergie et la conscience.

Et voilà que les langues grecques et latines, bien de chez nous, font exactement le même lien. “Spir” le souffle, “spiritus” l’esprit. La même origine … la même unité …

Dans notre culture catholique, Jésus nous annonce que l’Esprit Saint, “Spiritus Sancti”, est en chacun de nous.

“Spiritus Sancti” signifie donc bien le “souffle sacré”, celui qui donne la vie.

 

2) Le yoga  parle aussi d’un principe d’analogie. Ce principe dit que les lois qui régissent l’univers et les lois qui régissent l’individu sont les mêmes.

Jésus,de son côté, précise que “Le royaume de Dieu est en chacun de nous”. En chacun de nous se reflète l’univers …

C’est comme si, quelle que soit la région du monde où il vit, l’homme a toujours ressenti ce lien entre tous les éléments qui composent l’univers et a toujours eu ce besoin de l’exprimer en mots, en histoires, en symboles, …

A travers des cultures en apparence différentes s’exprime toujours  le même message.

En conclusion

“Peut-on pratiquer le yoga si on n’est pas spirituel ?” J’espère que cette question ne sera définitivement plus un frein pour vous lancer.

Renier notre part de spiritualité, c’est comme vouloir se persuader qu’on est le seul être de cet univers dont les atomes ne proviennent pas du Big Bang.

Le plus important à comprendre, c’est que vous trouverez dans votre pratique de yoga ce que vous avez envie d’y trouver. Personne ne peut le décider à votre place et personne ne peut juger vos objectifs et votre cheminement.

Alors …bonne pratique ! Bon yoga !

Laissez vos questions et commentaires. Je vous répondrai avec plaisir !

6 Comments

  1. Bonjour Eve-Anne,

    Félicitations pour ton article très intéressant et qui aborde des concepts fondamentaux et pas toujours faciles d’accès, notamment la spiritualité et le prana.

    Comme toi, j’ai parfois l’impression que le mot « spiritualité » et ce qu’on y associe est devenu une sorte de gros mot ou même d’épouvantail. Et pourtant, être une personne spirituelle ne devrait pas nous effrayer, bien au contraire.

    Mais il y a cet amalgame entre spiritualité et religion qui entraîne bien des confusions.

    En tout cas, merci d’avoir fait un lien vers mon article, je viens de faire pareil, comme ça nos lecteurs/trices pourront croiser les approches et les points de vue !

    A très vite,
    Claudia du blog YogaPassion
    « Vivez en toute sérénité »

  2. Merci professeur Eve-Anne pour cette clarification nécessaire 🙂 Tu es vraiment forte pour expliquer les choses compliquées avec des concepts simples! Une fois de plus, j’en ai appris beaucoup sur le sujet. J’adore partir de l’étymologie d’un mot pour mieux l’appréhender, c’est important.
    Comme toi et Claudia, je me retrouve plus d’une fois « confrontée » à ce genre d’interrogations de la part d’élèves ou simplement de curieux. Désormais, je m’inspirerai aussi de ton article pour compléter mes réponses 🙂 A bientôt!

    • Coucou Eve-Anne et Emilie,

      Je trouve que c’est super intéressant de voir le même sujet traité par des blogueuses différentes, comme par exemple ici avec « Yoga et spiritualité »… Et je vois que ce sont des sujets qui touchent de près toute la communauté Yoga alors c’est un vrai plaisir de pouvoir partager nos interrogations, nos connaissances et nos points de vue sur ces sujets.

      A très vite les filles !
      Bises
      Claudia

    • Eve Anne

      Bonjour Claudia et Emilie,

      Je suis ravie que cet article vous inspire également.

      Au plaisir de futurs échanges …

  3. Koro

    Bjr
    je viens en retard 😉 J’adore votre article, il aborde simplement et clairement la notion de spiritualité.

    • Eve Anne

      Bonjour Koro
      Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :