Le yoga des yeux

yoga des yeux

Il est relativement facile de comprendre que faire des postures, des étirements, de la respiration, de la relaxation et même de la méditation… puissent avoir un impact positif sur le corps et la vitalité. Mais franchement, en tout sincérité, est-ce que ça vous viendrait à l’esprit de vous questionner sur vos yeux et sur l’impact qu’ils peuvent avoir sur votre bien-être ? C’est pourtant ce que nos amis yogis ont fait il y a déjà plusieurs siècles et ils y ont découvert un intérêt insoupçonné, que nous sommes aujourd’hui en train de redécouvrir.

Pourquoi travailler les yeux ?

Sur le plan de l’énergie

Sur le plan de l’énergie, les yeux sont reliés à ce qu’on appelle les points du feu, des centres d’énergie qui sont censés canaliser cette énergie : l’anus, l’axe, le ventre, la gorge, les yeux, les pouces, les gros orteils. Les énergies de feu sont celles qui assurent le mouvement et dont nous avons besoin pour notre métabolisme. Elles déterminent notre capacité à agir, à nous positionner correctement dans la vie, à “digérer” au sens physiologique (notre repas) et symbolique (les évènements de la vie) du terme.

Si nous manquons de feu, nous aurons tendance à l’inertie, au manque de confiance en soi, au découragement et à la fatigue.

Si nous avons trop de feu et que celui-ci envahit toute notre structure, nous serons sujets à l’hyper excitabilité, à la dispersion, aux insomnies, etc …

Sur le plan mental

Sur le plan mental, les yeux ont un impact important. Nos chers amis yogis avaient déjà compris il y a très longtemps ce que des disciplines comme la PNL (programmation neuro-linguistique) ont redécouvert plus récemment : les yeux interviennent dans nos processus mentaux.

Qu’est-ce qu’un processus mental ?

Les informations de notre environnement sont perçues par nos sens et envoyées à notre cerveau. Celui-ci va traiter ces informations (ce que je vois, ce que j’entends, ce que je me dis, ce que je ressens, …) et envoyer dans le corps les réponses adaptées à la situation que nous vivons, en fonction de la manière dont la percevons.

Notre perception de l’environnement va également déterminer notre état interne, notre ressenti (joyeux, triste, anxieux, heureux, etc…).

Ce système de codage et de traitement de l’information  est appelé “stratégie”. C’est ce qu’on appellera en yoga un “processus mental”, qui détermine comment nous percevons une situation et comment nous y réagissons.

Et devinez quoi, nous ne sommes pas conscients de ces processus. Ils sont extrêmement rapides voire instantanés. Ils relèvent du réflexe, du conditionnement. Lorsque je rencontre une situation qui réactive inconsciemment une mémoire de stress,  je pars directement en colère ou dans la tristesse, ou autre … sans même comprendre pourquoi je réagis comme ça.

Ces processus ne se sont pas mis en place au hasard. Ils sont programmés par notre vécu, notre vécu in utéro, le vécu de nos ancêtres … Le yoga parle aussi de programmations de nos vies antérieures, de programmations liées à l’espèce, etc …

Et les yeux dans tout ça ?

Le yoga nous dit que les yeux ont un rôle déterminant pour réguler ces processus mentaux et ainsi avoir un impact concret sur l’émotivité, la réactivité, la mauvaise humeur, etc … Imaginez la quantité d’informations que les yeux perçoivent à chaque seconde, et encore plus particulièrement dans notre société actuelle où nous sommes constamment sursollicités visuellement (médias, ordinateurs, et j’en passe…). Ce trop plein d’informations entraîne agitation,stress, fatigue,…

Il existe donc en yoga, en plus des drishtis (les fixations oculaires que vous trouverez en cliquant ici), des exercices pour travailler les mouvements des yeux.

Ces exercices rappellent les techniques d’EMDR utilisées à des fins thérapeutiques, notamment pour le traitement de chocs post-traumatiques. Ils font également écho aux “accès oculaires” de la PNL. “Accès oculaires” signifie que la position des yeux, quand nous parlons ou pensons à quelque chose, indique quel canal sensoriel nous avons utilisé pour encoder cette chose dans notre cerveau, et indique également si nous faisons appel à notre mémoire ou à notre imagination.

Voici, juste pour le fun, un petit tableau récapitulatif des accès oculaires

 

accès oculaires

Travailler sur les mouvements oculaires est donc bien un moyen d’agir sur son système nerveux.

 

A vous de jouer : exercices de yoga des yeux

Voici “Hasta Drishti”, un exercice de yoga des yeux qui à la fois détend beaucoup et demande beaucoup de concentration et une certaine forme d’endurance. Il permet d’atténuer la réactivité et l’émotivité.

Sur le plan physiologique, cet exercice ralentit, stoppe la dégradation de la vue voire même permet de récupérer une meilleure vue.

yoga des yeux 1Asseyez-vous et posez les coudes sur les genoux. Maintenez Mula Bhanda (contraction légère du sphincter externe de l’anus). Pointez les index vers le haut. Assurez-vous que vous allez garder les avant-bras bien parallèles pendant toute la pratique.

Détendez-vous et prenez conscience de votre respiration. Imaginez faire circuler votre souffle dans l’axe (colonne vertébrale) en montant à l’inspiration et en descendant à l’expiration. Gardez une respiration lente, abdominale, détendue en prononçant mentalement le mantra HAM à l’inspiration et SA à l’expiration.

 

Ensuite vous allez faire des allers-retours rapides des yeux entre le bout de l’index gauche et le bout de l’index droit.

yoga des yeux 2 yoga des yeux 3
fixez l’index gauche fixez l’index droit

 

Vous devez faire attention à ne bouger que les yeux. La tête reste droite. La mâchoire et la langue (retournée en kecarimudra) ne bougent pas. Egalement, tout le corps et le visage doivent rester détendus. Veillez à ne pas grimacer au niveau du visage.

Veillez également à bien dissocier le mouvement des yeux rapides et le souffle qui reste lent.

Le mouvement d’aller-retour des yeux doit être le plus rapide possible tant que vous restez détendu. Egalement, vous devez  maintenir une conscience dans les yeux et, malgré la vitesse, imprimer l’image de l’index gauche quand vous êtes à gauche et de l’index droit quand vous êtes à droite.

Quand vous avez fait les allers-retours 30 secondes ou 1 minute entre les index, enchaînez des allers-retours entre les coudes.

yoga des yeux 6 yoga des yeux 7
fixez le coude gauche fixez le coude droit

Puis faites de allers-retours rapides

  • entre l’index gauche et le coude gauche.
  • entre l’index droit et le coude droit.
  • entre l’index gauche et le coude droit
  • entre l’index droit et le coude gauche

Puis

  • dessinez et enchaînez rapidement des carrés index gauche-index droit- coude droit – coude gauche
  • Puis des carrés index gauche- coude gauche-coude droit-index droit

Pendant toute la pratique, maintenez toujours la conscience dans l’oeil gauche quand les yeux sont à gauche et la conscience dans l’oeil droit quand les yeux sont à droite.

 

Pour terminer, apaisons un peu tout ça… Fermez les yeux, frottez les paumes de main l’une contre l’autre sans que les doigts se touchent jusqu’à ce que ça chauffe. Inspirez et posez le creux des mains sur les yeux toujours fermés. Observez quelques instants puis relâchez.

Je vous souhaite une bonne pratique !

2 Comments

  1. Bonjour et merci pleinement pour votre article et la manière avec vous l’expliquer.
    J’ai noté que le yoga des yeux agit sur le fonctionnement du plexus solaire et sur le chakra ajna. Est-il possible d’avoir un regard magnetique grace à ce yoga? Merci

    • Eve Anne

      Bonjour Georges,
      Je ne sais pas exactement ce que vous entendez par regard « magnétique ». Ce que je peux vous dire, c’est que mon prof recommande de ne pas fixer les gens les yeux dans les yeux juste après avoir fait cette pratique car l’intensité du regard peut être perturbant et mettre l’autre mal à l’aise
      Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :